AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantAlgérie : 6 mesures pour réduire la surcharge des classes

Algérie : 6 mesures pour réduire la surcharge des classes

Éducation – Le secteur de l’Éducation prévoit de nouvelles mesures pour faire face à la surcharge des classes en Algérie. Dzair Daily vous livre, dans ce numéro du 25 septembre 2022, tous les détails quant à ce sujet, ci-dessous. Alors, restez branchés !  

La Direction de l’Éducation d’Alger ouest met en place des mesures concrètes concernant la surcharge des classes, en Algérie. Il faut dire que le nombre d’élèves dans les classes connaît un débat sans fin. En effet, ces nouvelles mesures s’inscrivent dans le cadre de la mise en fin au problème de la surpopulation survenu lors de cette rentrée scolaire.

Comme vous le savez, le gouvernement a adopté à nouveau le système d’enseignement habituel suite à la régression de la COVID-19. À ce propos, l’État a envisagé l’exploitation des cantines scolaires inutilisées pour les transformer en classes. Tout en augmentant le nombre d’élèves dans une même classe pédagogique, d’après Echorouk. De quoi assurer le principe d’égalité des chances pour tous.

Au micro dudit média, la directrice de l’éducation d’Alger Ouest, Ghenima Ait Ibrahim, a levé le voile sur ces mesures. Pour faire face à la surpopulation, l’État prévoit l’augmentation du nombre d’élèves aux environs de 46 élèves par classe. Outre l’adoption du système double vacation aux écoles primaires, les classes mobiles et l’exploitation des espaces situés au niveau de certains établissements.

Rentrée scolaire 2022 : de nouveaux établissements pour réduire la surpopulation

Le secteur de l’Éducation vise à assurer une place pédagogique à 330.660 élèves répartis sur 630 établissements. Notamment 420 écoles primaires, 148 collèges d’enseignement moyen et 61 lycées. En effet, Ait Ibrahim a souligné que la surpopulation n’est survenue qu’au niveau des régions ayant connu un retard à la réception des établissements.

Entre autres Douéra, Baba Hassen et Ouled Fayet. Pour précision, ces nouvelles installations représentent une solution pour alléger la pression sur les anciens établissements. À cet égard, la direction de l’éducation a annoncé auprès dudit média les nouveaux établissements installés.

Selon Echorouk, trois (03) CEM ont été inaugurées à Baba Hassen aux alentours de 3.000 logements, de Sidi Abdellah et au niveau du pont de Constantine. S’ajoute à ça l’ouverture de sept (07) nouvelles écoles primaires, six (06) restaurants scolaires. Ainsi que l’inauguration de deux nouveaux lycées, l’une à Baba Ali et l’autre à Khraicia, selon la même source.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes