AccueilActualitéAlgérieAlgérie : Mahieddine Tahkout se voit saisir tous ses biens par la...

Algérie : Mahieddine Tahkout se voit saisir tous ses biens par la justice

Justice – L’homme d’affaire, Mahieddine Tahkout, vient de faire l’objet d’une décision de saisie judiciaire, en Algérie, qui porte sur l’ensemble de ses biens. Dzair Daily vous en dit plus à ce sujet dans la suite de cette édition du 25 septembre 2022. 

Mahieddine Tahkout est un nom qu’on ne présente plus en Algérie. Pour cause, l’homme d’affaires est mêlé à plusieurs affaires de justice. Aujourd’hui encore, sa situation judiciaire vient, en effet, de connaître un nouveau rebondissement. Effectivement, la sixième chambre criminelle du Conseil judiciaire d’Alger a soutenu, ce dimanche, la peine requise contre lui.

Celle le condamnant à dix (10) ans de prison. Le quotidien arabophone Echorouk a rapporté l’information dans son dernier numéro. D’après ce média, la même cour a également ordonné la saisie de tous ses biens mobiliers et immobiliers. Pour mémoire, le 18 septembre dernier, le procureur de la république auprès de la cour d’Alger a requis une peine plus sévère contre l’accusé. 

Dans le détail, il a estimé que les jugements, rendus par le Tribunal Pénal économique et financier de Sidi M’hamed, ne sont pas à la mesure de la gravité des faits. Ceux pour lesquels l’accusé est poursuivi. Il est encore question de ce qu’a précisé le susdit média. 

Mahieddine Tahkout devant la justice 

Pour rappel, le 11 septembre dernier, la sixième chambre criminelle de la cour d’Alger a reporté au 18 du même mois le procès de l’ancien PDG de l’entreprise de montage de véhicules Tahkout. L’ajournement est, en outre, intervenu à la demande de la Commission de la décence de l’accusé. 

Le Tribunal de Sidi M’hamed avait prononcé la peine maximale contre Mahieddine Tahkout. De ce fait, ce dernier a été condamné à 10 ans de prison. Cela avec la confiscation de tous ses biens mobiliers et immobiliers. Par ailleurs, un arrêt condamnant l’homme d’affaire à verser au trésor public une somme de 10 millions de dinars algériens a été également prononcé. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes