AccueilActualitéAlgérieRecensement de la population en Algérie : compter les citoyens, dans quel...

Recensement de la population en Algérie : compter les citoyens, dans quel but ?

Algérie – Ce dimanche 25 septembre 2022 marque le début du recensement de la population à l’échelle nationale. Pour en savoir plus, nous vous invitons à découvrir tous les détails de ce nouveau numéro, juste ci-dessous.  

Désormais, le gouvernement envisage d’établir le recensement de la population en Algérie. De quoi fournir une base de données privilégiée et des indicateurs économiques d’aides à la décision. D’après le média arabophone Echorouk, cette opération, d’un critère stratégique, se déroule du 25 septembre jusqu’au 09 octobre 2022.

En effet, ce recensement a pour but d’assurer une meilleure couverture des besoins croissants de la population. Mais aussi l’amélioration du service public. Outre cela, l’exploitation de ces données du recensement permet de mettre en place les politiques publiques d’une manière plus efficace. Il s’agit de ce qu’a souligné ladite source.

Il est à noter que la collecte de ces informations accorde à l’État l’avantage de planifier diverses actions suivant divers critères. Notamment la répartition démographique de la population et la situation économique de chaque membre de famille. De plus, le recensement porte sur les personnes à besoins spécifiques et les sans-abri.

Algérie : plus de 61. 000 agents pour le recensement de la population

Dans le cadre de la meilleure prise en charge de cette importante opération, le gouvernement a fourni tous les moyens nécessaires. On peut déjà citer les ressources humaines et financières. Pour le bon déroulement de ce 6e recensement en Algérie, plus de 2.467 formateurs ont été formés. Mais ce n’est pas tout !

En fait, plus de 61.000 agents seront mobilisés, dont plus de 51.000 chargés de recensement, 8.032 agents-contrôleurs et 2.000 agents de réserve. Il faut dire que ce recensement connaîtra, pour la première fois depuis l’indépendance, de nouvelles technologies d’information. Selon Echorouk, il est question de fournir plus de 57.000 tablettes intelligentes.

Dans le détail, ces équipements sont dotés de cartes SIM de 4e génération (4G) pour un coût de cinq (05) milliards de dinars, dont un (01) milliard pour l’achat des tablettes. Pour précision, la révélation des résultats de ce recensement aura lieu trois (03) mois après la fin de l’opération, selon ledit média. Ces technologies modernes permettent de faciliter le processus de collecte des informations du recensement.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes