AccueilActualitéLa visite du Rabbin de France Haïm Korsia en Algérie annulée pour...

La visite du Rabbin de France Haïm Korsia en Algérie annulée pour cette raison

Politique – Alors qu’il allait accompagner Emmanuel Macron lors de son voyage officiel en Algérie, la visite du rabbin de France Haïm Korsia est annulée. Dzair Daily vous dévoile plus de détails à cet égard, ce 25 août 2022.

Le président français, Emmanuel Macron, sera ce jeudi 25 août en Algérie, pour une visite officielle de trois (3) jours, il devait être accompagné du grand rabbin de France Haïm Korsia, seulement, ce dernier a été testé positif au Covid et ne fera donc pas partie de la délégation officielle française. 

C’était la première fois qu’il devait se rendre en Algérie, le pays où sont nés ses parents et ses grands-parents. Dans une interview la veille au micro du média français RMC, il s’est dit « honoré » de faire partie de cette délégation en plus de faire « un retour à ses racines ». Malheureusement pour lui, il a été testé positif au Covid-19.

En effet, tous les participants du voyage étaient soumis à un test préalable conformément au protocole établi par l’Élysée. Haïm Korsia voyait en ce voyage le moyen de porter un message, celui du « rapprochement des religions ». Cependant, l’annonce de sa participation avait soulevé quelques critiques sur les réseaux sociaux. 

Emmanuel Macron en Algérie : le programme de cette visite 

Le chef d’État français Emmanuel Macron se rend pour la deuxième fois de son mandat en Algérie. Répondant, ainsi, favorablement à l’invitation du président de la République Abdelmadjid Tebboune. Une longue visite officielle de trois jours et deux nuits à Alger et Oran. Le but de sa visite ? le travail d’apaisement des mémoires, avance-t-on du côté de l’Élysée.  

Au programme, visite du cimetière Saint-Eugène dans la périphérie d’Alger, rencontre avec des artistes à Oran. Entre les deux, de nombreux dossiers épineux à aborder. Les deux pays espèrent mettre fin aux tensions qui ont culminé ces derniers mois avec le rappel de l’ambassadeur algérien en octobre dernier après les propos du président français sur le système « politico-militaire » algérien et la nation algérienne.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes