AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantL’Union européenne en Algérie propose une bourse aux Pays-Bas

L’Union européenne en Algérie propose une bourse aux Pays-Bas

Algérie – L’Union européenne vient d’annoncer une nouvelle bourse d’études aux Pays-Bas à saisir sans plus attendre ! Retrouvez tous les détails pour postuler dans l’édition d’aujourd’hui, 22 février 2022.

C’est incontestablement une occasion à ne pas rater pour tout professionnel qui ambitionne de renforcer ses acquis en Europe. Favorablement, l’Algérie fait partie des pays éligibles à cette bourse d’études offerte par les Pays-Bas. Afin de bénéficier de cette subvention sur base de mérite académique et professionnelle, le représentant de l’Union européenne dans notre pays dévoile tout ce qui est utile à savoir avant de candidater.

Dans le détail, ladite ambassade invite les Algériens à participer au programme qui offre des opportunités de formation aux Pays-Bas dans différents domaines. À savoir, dans l’entrepreneuriat, l’environnement, le journalisme, l’agriculture et bien plus encore. Celui-ci s’inscrit dans le projet Moyen-Orient Afrique du Nord (MOAN) qui aide les créateurs d’impact professionnels algériens de moins de 45 ans à se développer dans leur profession.

Ainsi, ceux retenus devront suivre une formation au sein d’établissements d’enseignement néerlandais aux Pays-Bas. Alors n’attendez plus ! Vous n’avez qu’un mois pour postuler à cette initiative élaborée par le ministère néerlandais des Affaires étrangères dans le cadre du programme Shiraka qui est gérée par Nuffic. Cette dernière est une organisation néerlandaise indépendante qui œuvre à l’internationalisation de l’éducation.

Bourse aux Pays-Bas : critères, domaines disponibles et tout ce qui faut savoir

Pour résumer, l’organisation met en place un nombre limité d’environ 20 bourses par an décerné à des professionnels motivés, qui vivent et travaillent en Algérie, ont entre 20 à 45 ans et maîtrisent l’Anglais. Puisque les formations seront dispensées en langue de Shakespeare. On souligne dans ce sens qu’il est indispensable que le candidat travaille dans l’un des domaines correspondant à ce programme de bourses pour l’Algérie.

Finalement, l’objectif de cette formation serait l’application des connaissances et expériences acquises lors de ce voyage au sein de l’organisation qui les emploie à leur retour en Algérie. Mais avant cela, il faudra d’abord approuver les obligations et les conditions du MSP. En l’occurrence, les thèmes prioritaires visés sont la sûreté et sécurité, l’entrepreneuriat des jeunes, le journalisme et les droits humains.

Vers les Pays-Bas : seules quelques conditions sont à prendre en compte

De surcroît, l’opportunité concerne également le domaine de la gouvernance territoriale, des énergies (renouvelables), des infrastructures (maritimes), de la gestion de l’eau et de l’environnement. Sans oublier, la gestion des déchets, l’agriculture et le développement des petites et moyennes entreprises.

Pour tout dire, deux déclarations sont exigées. Pour commencer, la déclaration de l’employeur doit être signée par la personne concernée et son employeur. C’est-à-dire pour apporter son soutien à la candidature. Pour qu’une fois revenu en Algérie, les connaissances acquises seront partagées au sein de cette entreprise. Cela est nécessaire car le MSP se concentre sur le renforcement des organisations en renforçant les individus.

Cela dit, si vous êtes fonctionnaire en Algérie, vous avez besoin d’une déclaration officielle signée. Cele-ci certifie le soutien du gouvernement algérien pour votre candidature MSP. En sus, afin de lancer la procédure, il faudra contacter le ministère concerné.

Notons tout de même que cela peut prendre de 4 à 8 semaines. Pour en savoir plus, une session d’information se tiendra le 1er mars pour répondre à toutes vos questions. Retrouvez l’évènement en cliquant sur ce lien.

algérie bourse pays bas

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes