Rayan Aït-Nouri veut jouer pour l’Algérie ou la France ? Il répond

Foot – Le très convoité latéral gauche franco-algérien des Wolves d’Angleterre, Rayan Aït-Nouri, s’est exprimé, une fois de plus, sur son choix entre l’Algérie et la France. Vers quelle nationalité sportive son cœur penche-t-il ? Réponse dans la suite de notre édition du dimanche 06 mars 2022. 

Pour tout footballeur de haut niveau qui se respecte, posséder plus d’une nationalité, c’est devoir faire face à un choix cornélien. Départager son pays natal et celui, ou ceux dans certains cas, de ses origines n’est jamais une chose aisée. Le numéro 3 du Wolverhampton Wanderers ne passera pas à la trappe, sans l’ombre d’un doute. Pour mettre en marche sa carrière internationale, Rayan Aït-Nouri est appelée à trancher entre l’Algérie et la France. 

À seulement 20 ans, l’arrière-gauche franco-algérien est considéré comme la clé de voûte du plan de jeu défensif de Bruno Lage. Depuis son arrivée dans les West Midlands (Angleterre), en octobre 2020, le jeune garçon a en effet toujours su conserver sa place de titulaire. Il possède en sus des statistiques flatteuses qui font de lui l’un des meilleurs à son poste en Premier League (PL). 

De quoi susciter l’intérêt de la FAF et la FFF, qui ne cessent de lui faire la cour. Né à Montreuil, en France, de parents algériens, Rayan Aït-Nouri ne sait toutefois toujours pas s’il doit écouter son cœur ou se fier prudemment à la raison. Il refuse pour l’heure de prendre une décision définitive. Quelle que soit cette dernière, le pur produit du centre de formation du SCO Angers fera certainement des déçus. Il faut bien le reconnaître ! 

 Bleu ou Vert ? Rayan Aït-Nouri voit double et flou ! 

Le défenseur des Wolves s’est alors de nouveau vu contraint de répondre à la fameuse question. Celle concernant sa nationalité sportive. Elle a été, cette fois-ci, formulée par le média français Skysports. Comme souvent, le principal intéressé paraissait loin d’être pressé à l’idée d’annoncer la couleur pour son avenir.

Les nombreuses rumeurs qui l’envoient avec insistance du côté de la sélection algérienne, Rayan Aït-Nouri les a rapidement balayées. « Tout le monde veut jouer une Coupe du monde. Et je sens que je suis bien placé pour avoir une opportunité sur la scène internationale ». Il s’agit là de ce qu’a confié le susdit locuteur, avant de poursuivre sa réponse, d’un ton plutôt hésitant.

« Si j’ai la chance de jouer pour les deux pays, France ou Algérie, ça sera un grand honneur pour moi. Les deux sont de grosses équipes. Et je suis fier de mes origines françaises et algériennes », a-t-il conclu. Tel que mentionné par le média La Gazette du Fennec, au détour de cette déclaration, surgit un détail qui pourrait être révélateur.

Il réside dans le fait que la France a toujours précédé l’Algérie dans ces confidences qu’a récemment livrées Rayan Aït-Nouri. Autant vous prévenir tout de suite, rien ne s’avère encore officiel. C’est donc une affaire à suivre ! 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes