7.9 C
Alger
7.9 C
Alger
lundi, 22 avril 2024
- Publicité -
AccueilActualitéRamadan 2022 Algérie : voici les prix des fruits et légumes (vidéo)

Ramadan 2022 Algérie : voici les prix des fruits et légumes (vidéo)

Publié le

- Publicité -

Algérie – Les citoyens algériens s’expriment au sujet des prix des fruits et légumes sur le marché, pour ce mois de jeûne, Ramadan 2022. Nous vous dévoilerons tous les détails relatifs à ce sujet dans notre édition du dimanche 03 avril 2022.

Alors que le mois de jeûne a fait son entrée ce samedi 02 avril, le consommateur redoute déjà le pire. En effet, le marché en Algérie enregistre, en ce mois sacré de Ramadan 2022, une flambée des prix des fruits et légumes. Décidément, le portefeuille du citoyen se verra fortement impacté durant ce mois de carême. 

En effet, aussitôt entamé, le mois de Ramadan s’annonce pénible pour les ménages algériens. Les prix affichés pour les fruits et légumes ne manquent pas d’étonner le consommateur. Alors que ce dernier peine à boucler ses fins de mois, voici qu’une nouvelle hausse des prix proposés sur le marché des produits de large consommation fait surface.

- Publicité -

Comparativement aux prix affichés il y a quelques semaines de cela, ceux des fruits et légumes ont flambé. Un fait qu’ont témoigné les citoyens présents sur les lieux au micro d’Ennahar Tv. En effet, une virée effectuée par le quotidien, sur un marché de la capitale, a été suffisante pour constater la hausse des prix infligée aux consommateurs algériens.

Algérie : voici les prix des fruits et légumes sur le marché

Il est vrai que la demande pour les fruits et légumes redouble considérablement durant le mois de Ramadan en Algérie. En conséquence, tous les foyers redoutent une hausse sur les prix. Dans ce sens, le média arabophone a interrogé quelques citoyens, présents dans le marché, au sujet des prix. Ainsi, le constat était univoque. Le prix de la tomate est affiché à 120 dinar le kilogramme. Tandis que la pomme de terre est cédée au prix de 130 DA.

Les oignons, de leur côté, se vendent au prix de 65 dinar. La courgette a, quant à elle, connu une augmentation significative, elle s’estime à 180 DA. Mais, ce sont les fruits qui sont hors de prix. Ils deviennent quasiment inaccessibles pour la plupart. De ce fait, en prenant en considération les coûts proposés actuellement au niveau des marchés algériens, la moyenne de la table de l’Iftar se verra donc estimée à 4.000 DZD par famille.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -