13.9 C
Alger
13.9 C
Alger
mercredi, 22 mai 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérie : Voici les oligarques qui seront jugés le 2 décembre prochain

Algérie : Voici les oligarques qui seront jugés le 2 décembre prochain

Publié le

- Publicité -

Le “procès public” des ex-responsables politiques et oligarques algériens incarcérés à la prison d’El Harrach se tiendra le lundi 02 décembre prochain. La liste des prévenus a été rendue publique.

Ainsi, deux ex-Premier Ministres seront sur le banc des accusés. Il s’agit là de Ahmed Ouyahia et de Abdelmalek Sellal. C’est aussi le cas de l’ex-Ministre de l’Énergie Youcef Yousfi et l’ancien Ministre de l’Industrie Mahdjoub Bedda qui comparaîtront devant le juge lundi prochain.

Aux côtés de ces hommes politiques; des oligarques et hommes d’affaires rejoindront, eux aussi, le banc des accusés du tribunal de Sidi Mhamed.

- Publicité -

Quand politique et affaires font bon ménage

En effet, le Ministre de la Justice Belkacem Zeghmati, a annoncé lors de son discours à l’Assemblée Nationale que le procès concernera, dans un premier temps, les hommes d’affaires opérant principalement dans le domaine de l’automobile.

Les principaux propriétaires des usines d’installations automobiles seront donc jugés le 2 décembre prochain. Il s’agit de Mourad Oulmi, propriétaire de SOVAC, représentant exclusif des marques de Volkswagen en Algérie; Mahieddine Tahkout patron de TMC et de CIMA Motors; Hassan Arbaoui, PDG de Global Group, propriétaire de l’usine Gloviz/Kia; ainsi que Mohamed Bairi, ex-Vice président du FCE et patron du groupe Ival.

Les promesses de Zeghmati

Le “procès historique” comme le qualifient déjà les médias algériens, s’annonce d’ores et déjà spectaculaire, si l’on se réfère aux dires du ministre de la Justice.

- Publicité -

Pour rappel, Belkacem Zeghmati a promis que ces affaires contenaient « des dossiers très lourds et effrayants. » a-t-il déclaré, ajoutant que « le citoyen algérien découvrira tout seul, s’il y a une réelle volonté politique de lutter contre les racines de la corruption en Algérie ».

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -