Le dessinateur algérien « Nime » placé en détention pour ses dessins

Le dessinateur largement apprécié sur les réseaux sociaux a été placé en détention préventive « à cause de ses œuvres ». ‏

Le dessinateur et bédéiste algérien Abdelhamid Amine plus connu sous le pseudo « Nime » a été place sous mandat de dépôt par le tribunal d’Oran; ce jeudi 28 novembre. Sa prochaine comparution devant la justice est prévue pour le 5 décembre prochain.

Arrêté le mardi 26 novembre par des agents de police en civil qui ont débarqué dans son agence de publicité « Creature »; le dessinateur a été interpellé et tout son matériel informatique a été réquisitionné; souligne le CNLD.

Le dessinateur arrêté « pour ses œuvres »

L’arrestation de Nime serait liée à ses dernières œuvres en faveur du Hirak. En effet, le talentueux artiste avait le don de résumer l’actualité algérienne à travers ses œuvres criantes de vérité.

Son oeuvre la plus emblématique d’ailleurs reste « L’Elu »; en référence à l’intronisation du « prochain président » en Algérie. Sa toile a d’ailleurs été largement partagée sur les réseaux sociaux.

Cette nouvelle interpellation s’ajoute à la liste d’arrestations arbitraires qui ne cesse de s’allonger depuis quelques mois. Le constat alarmant réside cette fois-ci en le fait que « Nime » devient à ses dépens, le premier artiste algérien à être incarcéré pour ses dessins.

https://www.facebook.com/comitenationalpourlaliberationdesdetenusCNLD/posts/155019705868169

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes