AccueilFootNeymar ironise sur le pont que lui a infligé l'Algérien Atal (image)

Neymar ironise sur le pont que lui a infligé l’Algérien Atal (image)

Foot – Plus d’un mois après le somptueux pont, devenu viral sur la Toile, qu’il a mangé de l’arrière latéral droit algérien, Youcef Atal, la pilule n’est toujours pas passée pour l’attaquant brésilien Neymar Jr. Il semble encore en faire des cauchemars. Nous vous en disons plus dans les lignes qui suivent. 

Cette année, le feu follet du Paris Saint-Germain est complètement métamorphosé. Raillé, tout au long du précédent exercice, pour son manque de professionnalisme et critiqué du fait de ses performances en baisse, il renoue avec son meilleur niveau depuis l’entame de la saison 2022 – 2023. Plus surprenant encore, il a développé un côté fair-play sur le terrain. En témoigne la toute nouvelle réaction du principal concerné, Neymar Jr, face au petit pont magique que lui a calé l’Algérien Atal. 

L’acolyte de Lionel Messi vit, respire, mange et dort football. Au moment où ses pairs profitent des journées offs loin de l’univers footballistique, lui préfère procéder à une auto-évaluation de ses dernières performances, notamment à travers des séquences partagées sur les réseaux sociaux. Mais quelques-unes de ces dernières font remonter à la surface de mauvais souvenirs chez Le Ney. 

Ah ces gestes techniques qui font mal à l’égo ! 

D’habitude, c’est bien lui qui mystifie ses adversaires avec ses splendides coups du sombrero, crochets. En plus de ces roulettes et feintes de frappe dont on ne s’en lasse jamais. Mais récemment, les rôles ont un peu été inversés. Neymar Jr a en effet connu, le 1er du mois écoulé, ce qu’il fait subir à de nombreux footballeurs depuis le début de sa carrière.

C’était alors lors du match opposant le PSG à L’OGC Nice, pour le compte de la neuvième (9e) journée de Ligue 1 Uber Eats. Et son bourreau, qu’il a visiblement du mal à oublier, se nomme Youcef Atal. Alors qu’il montait haut dans sa partie de terrain pour récupérer le ballon et déclencher une attaque rapide, l’ailier gauche de 30 ans s’était fait éliminer par un petit pont du natif de Tizi Ouzou.

Une belle réalisation de la part de l’international Dz difficile à avaler pour celui qui a toujours brillé par ses fulgurantes techniques qui rendent folles ses nombreuses victimes. Encore scotché par le pont du champion d’Afrique 2019, Neymar Jr a partagé la séquence via une story Instagram. 

En légende, il a rédigé avec fair-play : « Ça fait mal à papa ». Le tout accompagné d’un émoji représentant un homme qui cache son visage avec ses mains, d’une tête qui explose et le fameux rire aux larmes. 

 

neymar pont atal algérien

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes