AccueilFootAlgérie Foot : vers la création d'une banque pour le financement des...

Algérie Foot : vers la création d’une banque pour le financement des clubs

Foot – Frappés par des crises financières majeures se traduisant par l’effondrement de leurs caisses, certains pensionnaires du championnat d’Algérie pourraient prochainement se redresser à la faveur d’une banque de financement dédiée exclusivement au monde du ballon rond algérien. 

Un grand nombre d’écuries de l’élite du ballon rond Dz se retrouvent enlisées dans des problèmes de trésorerie dont elles n’arrivent pas à sortir. Il existe une série de concepts, à l’instar de la pandémie, qui les a conduites à des pertes de plusieurs milliards. Des sommes colossales qui placent ces acteurs du championnat d’Algérie de foot dans une zone rouge et qui nécessitent, selon le MJS, la conception d’une banque de financement. 

C’est en effet ce que rapporte Echorouk, citant une source proche du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS). L’information est parue dans son édition du lundi. Nous la reprenons pour vous, dans les détails, ce mardi 8 novembre 2022.

Selon le susdit média, la commission en charge du traitement de la filiale professionnelle a récemment fini d’élaborer un rapport détaillé sur la situation des clubs algériens de Ligue 1. Ce dernier a été lancé au cours de l’année 2010 à l’effet de favoriser l’essor du football algérien et faire du championnat national une compétition plus relevée.

Après avoir enchaîné les visites sur le terrain, ce même comité est alors arrivé au constat que plusieurs formations sont en situation de faillite comptable. On cite, entre autres, l’ES Sétif, l’US de Biskra, le HB Chelghoum Laïd et l’ASO Chlef.

Ligue 1 Mobilis : un financement bancaire dans le processus de redressement des clubs au bord du gouffre 

Après ce constat et au vu des enjeux liés aux événements à venir, l’intérêt d’une mise en place d’une banque de financement et d’investissement des acteurs de la Ligue 1 Mobilis est apparu clairement. Le MJS a ainsi exposé un plan stratégique en deux axes qui se mettra en place prochainement.

Il a établi le premier sur la création d’un établissement bancaire regorgeant de financiers au profit des clubs assaillis d’ennuis budgétaires. La deuxième ligne repose sur l’ambition du premier responsable du secteur sportif de favoriser la notoriété et l’image des équipes élites.

Pour ce faire, il prévoit de baser le choix de financement sur deux critères. Soit l’histoire et les résultats de celles-ci. Il s’agit là de ce que mentionne en outre la source médiatique précitée.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes