JSK : Yarichène répond à Mellal à propos des 64 milliards de dinars

Foot – Le nouveau président du Conseil d’administration de la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK), Yazid Yarichène, a fourni son avis sur les toutes récentes déclarations de son adversaire, Cherif Mellal en l’occurrence. Nous vous en disons un peu plus dans la suite de notre article. 

L’affaire autour de la direction de la JSK hautement sensible et médiatisée, est visiblement encore loin de son dénouement en dépit de l’exécution de la décision judiciaire à l’avantage de Yazid Yarichène en conflit avec Cherif Mellal. Et pour cause : ce dernier se proclame encore détenteur du siège présidentiel. Il affirme son désir de ne pas y renoncer.

Mais que pense Yarichène, patron de la JSK, des sorties médiatiques de Mellal ? Dans le flot des déclarations qui suivent l’obtention par Yazid Yarichène de l’ordonnance d’expulsion de Cherif Mellal, telle a été la question de DZ News à l’attention du premier cité. Le média arabophone relate ses dires dans son édition du samedi 18 septembre 2021.

Dans cette brève interview, le nouvel homme fort de la JS Kabylie déclare être circonspect. Il dit être opposé à tout dialogue défavorable au bon déroulement de l’écurie kabyle. Yazid Yarichène a soulevé un point. C’est pour expliquer son silence. Et sa discrétion dans cette affaire.

Et il n’y va pas par quatre chemins. « La période n’est pas propice aux débats conflictuels. Le temps nous est compté. Plusieurs chantiers nous attendent. Le calme et le sérieux sont ce dont nous avons besoin. C’est pour mener à bien notre projet de restructuration ». Il s’agit là en effet de ce qu’a déclaré l’orateur à la tête de la Jeunesse. 

Conflit autour de la direction de la JSK : Yarichène dédaigne les aveux de Mellal 

Impassible, Yazid Yarichène ne semble pas avoir l’intention de répondre à Cherif Mellal. Il a donc assuré vouloir uniquement entamer une révolution profonde. Cela au sein du club kabyle. Il a ensuite insisté sur la non nécessité d’un dialogue conjoint entre son camp et celui de son prédécesseur. « Je vous avoue que je n’escompte point rentrer dans ce débat. Augmenter la valeur de la JSK est le seul mot d’ordre pour mon équipe et moi ». 

C’est en outre ce qu’a affirmé l’homme à la tête de la JS Kabylie. Ce dernier a alors confié quelque chose dans le même voleta. Il soutient ainsi avoir récemment rencontré les joueurs et les membres du staff technique. « Nous avons discuté des objectifs de la prochaine saison. Et aussi des lacunes que nous devons corriger de toute urgence. Ce qui nous permettra d’éviter les revers de l’année dernière ». Il s’agit des propos du même intervenant.

Il sied de rappeler les dernières déclarations qu’a faites Cherif Mellal sur la chaîne Berbère Télévision. L’ex-dirigeant de la JSK a déclaré s’apprêter à faire appel à la décision de la justice. Celle portant son expulsion de la direction. Outre cela, il a affirmé qu’il introduira, prochainement, une deuxième requête. Ce sera auprès du tribunal administratif de Tizi-Ouzou. Son objectif est de solliciter une indemnisation de ses droits. Soit 64 milliards de centimes. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes