AccueilÉconomieDevise AlgérieHausse du dollar face à l’euro : le dinar algérien serait le...

Hausse du dollar face à l’euro : le dinar algérien serait le grand gagnant

Économie – Alors que la baisse de l’euro a atteint un nouveau plancher face à la hausse fulgurante du dollar américain, le dinar algérien, lui, retrouve de l’allure. Dzair Daily vous livre tous les détails à ce sujet dans son édition du lundi 19 septembre 2022. 

La monnaie unique européenne plonge actuellement sous l’augmentation du billet vert, pour la première fois depuis 20 ans. En effet, au moment où le dollar a atteint, il y a quelques jours, la parité avec l’euro, après avoir marqué, au début de l’année en cours, une hausse d’environ 11 %, le dinar algérien en sort gagnant. Il s’agit là d’une information relatée par le quotidien généraliste francophone, L’Expression. 

Il sied de dire, à cet égard, que le dinar algérien trace aujourd’hui son chemin vers une valeur de croissance. La monnaie nationale tire effectivement profit de l’actuelle flambée du dollar américain par rapport à l’euro. Elle ne cesse de s’apprécier que ce soit face à l’euro ou à l’unité monétaire des USA. 

C’est en tout cas ce que révèlent le marché interbancaire des changes et les cotations communiquées par la Banque d’Algérie (BA). Dans le détail, l’euro et le dollar valent actuellement 140 dinars au niveau des transactions officielles. Ce qui est donc avantageux pour l’économie du pays, puisque l’Algérie utilise les deux susdites devises.

Et cela, dans l’ensemble de ses opérations commerciales internationales. Rappelons que le territoire algérien exporte ses ressources en hydrocarbures principalement en dollars. À savoir le pétrole et le gaz. Cependant, certaines ne peuvent qu’être engrangées dans les opérations d’import. Celles-ci se font massivement en euros.

Taux de change du dinar algérien face au dollar et à l’euro : voici tout ce qu’il faut retenir 

Par ailleurs, le dinar s’échange au marché informel des devises du square Port Saïd, à Alger, à 209 DA à l’achat et à 211 DA à la vente. D’ailleurs, depuis la fin de la saison estivale, avec l’afflux massif des émigrés au pays, l’offre en monnaie forte a baissé. Chose qui a ainsi provoqué le retour de la surenchère sur le marché noir.

Hormis ce détail, l’Algérie s’en sort gagnante pour le moment sur plusieurs fronts, notamment celui de l’import. D’après les experts, le billet vert est devenu une valeur sûre face aux conditions économiques actuelles. Il ne peut que conforter les réserves de change de l’Algérie, dont la majeure partie est libellée en dollars.

« Les réserves de change du pays connaissent une forte reprise. Cette dernière devra se poursuivre, tant qu’il y a une forte demande sur l’énergie, laquelle est principalement tarifée en dollars à l’échelle mondiale », explique alors les experts. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes