Le dinar algérien au carrefour du rétablissement et de la conjoncture favorable : les spécialistes précisent

Devise – Des spécialistes financiers ou en économie donnent des précisions sur la santé et le rétablissement du dinar algérien. Restez branchés, Dzair Daily expose pour vous plus de détails dans l’édition de ce lundi, 19 septembre 2022. 

La monnaie nationale trace, ces derniers temps, son chemin vers une croissance remarquable. En effet, l’euro et le dollar valent actuellement une valeur égale ou inférieure à 140 dinars au niveau des transactions officielles. Pour cela, les experts et spécialistes se prononcent sur ce rétablissement du dinar algérien et donnent plus de précisions. Nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article pour en savoir plus. 

Dans le détails, l’euro passe sous la barre des 140 dinars. Effectivement, selon la Banque d’Algérie, la monnaie unique européenne s’échange contre 139,78 dinars à l’achat et 139,85 dinars à la vente. Tandis que le dollar touche légèrement les 140 dinars. Il s’agit là de ce que rapporte La Patrie News dans son quotidien francophone. À cet effet, les experts algériens se prononcent sur cette situation. 

L’expert financier, Amar Abbas, a déclaré que cette croissance de la monnaie Dz ne peut être qu’une bonne nouvelle pour l’Algérie. Et ce, grâce à plusieurs facteurs, dont l’augmentation des prix du pétrole et du gaz. Notamment, la forte demande que connaît le gaz algérien. Ce n’est pas tout ! Si vous êtes curieux de connaître plus, retrouvez la suite des détails dans la deuxième partie de cet article. 

Rebond du dinar algérien : voici plus de détails sur ce qu’en pensent les experts

En effet, selon le susdit expert, cette augmentation de la monnaie algérienne est un point positif. Et ce, pour l’amélioration du climat des affaires en Algérie. En plus de la diversification de l’économie. En outre, un autre spécialiste s’est également prononcé. L’économiste Yacine Madouche a affirmé que le dinar algérien est en bonne position. 

En revanche, il a souligné que l’origine de cette augmentation n’est autre que la baisse de l’euro face au dollar. Pour cela, il a appelé le gouvernement algérien à améliorer les facteurs contribuant à la santé du dinar algérien. À savoir, le développement des exportations hors hydrocarbures. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes