22.9 C
Alger
22.9 C
Alger
mercredi, 15 mai 2024
- Publicité -
AccueilActualitéFranceFrance : Marine Le Pen propose une amande pour les femmes qui...

France : Marine Le Pen propose une amande pour les femmes qui mettent le voile

Publié le

- Publicité -

France – La candidate d’extrême droite à la présidentielle française Marie Le Pen a fait part de sa volonté d’interdire le port du voile dans l’espace public, en précisant qu’elle le sanctionnerait par une amende si elle était élue présidente de la République. Nous vous dévoilons tous les détails relatifs à ce sujet dans la suite de notre édition du vendredi 08 avril 2022. 

À l’approche du scrutin présidentiel, la prétendante d’extrême droite à l’Élysée continue d’animer la sphère médiatique ainsi que politique. Cela tout en promouvant son programme, axé sur la construction d’une république laïque. Connue pour son hostilité accrue envers l’islam et les musulmans, Marine Le Pen a réitéré sa volonté de punir le port du voile en France d’une amende en cas d’élection à la présidence. 

J-2 avant le premier tour de l’élection présidentielle française dimanche 10 avril. Il réunit douze prétendants. C’est donc logiquement la dernière ligne droite de la campagne où ces derniers tentent autant que faire se peut de mobiliser les électeurs. À l’aube d’un scrutin qui pourrait être marqué par une forte abstention, tous les sondages qualifient la patronne du Rassemblement national (RN) au second tour face à Emmanuel Macron. 

- Publicité -

Deux candidats, deux visions radicalement différentes de la laïcité. C’est l’une des propositions chocs du programme de Marine Le Pen. Elle propose d’interdire le hijab dans l’espace public, y compris dans la rue. C’est en tout cas ce qu’elle a réaffirmé hier. Elle s’est manifestée sur les antennes de la radio RTL. Elle a de ce fait précisé qu’elle sanctionnerait toute personne vêtue d’un voile musulman par une amende forfaitaire. 

Le port du foulard islamique dans le viseur de Marine Le Pen au nom de la lutte contre l’islamisme 

Concrètement, la fille de Jean-Marie ambitionne de bannir le port du voile musulman sous des motifs de « lutte contre une idéologie totalitaire qui s’appelle l’islamisme ». Une doctrine que la candidate frontiste craint énormément. « Car elle attaque tous les fondements de la constitution française ». C’est ce qu’a en outre expliqué Marine Le Pen. 

« Ça veut dire que si on porte le voile, on n’est pas arrêtés dans la rue. On aura une contravention de la même manière qu’il est interdit de ne pas mettre sa ceinture de sécurité. Et il me semble que la police arrive très bien à faire appliquer cette mesure ».

- Publicité -

Il s’agit là en effet de ce qu’a déclaré la députée du Pas-de-Calais. Le tout sur un ton péremptoire. Toujours selon la probable successeure d’Emmanuel Macron, l’interdiction du port du hidjab sur le territoire français s’agit d’une mesure que 85 % des Français demandent.

Ceux-ci, a-t-elle encore souligné, « ont bien pris conscience que dans les vingt dernières années, ce sont les islamistes qui ont utilisé ce voile comme un uniforme et comme une démonstration de l’avancée du fondamentalisme islamiste », a ainsi conclu celle qui a échoué au second tour de l’élection présidentielle en 2017

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -