11.9 C
Alger
11.9 C
Alger
vendredi, 1 mars 2024
- Publicité -
AccueilActualitéDémasquer les ombres : les véritables opposants des Algériens en France révélés

Démasquer les ombres : les véritables opposants des Algériens en France révélés

Publié le

- Publicité -

France – Une étude récente a révélé les opposants clés aux Algériens en France, mettant en lumière les motivations et les héritages historiques derrière cette hostilité, et offrant une perspective unique sur les défis sociaux contemporains.

L’héritage de la répression coloniale française en Algérie semble perdurer dans certains segments de la société actuelle en France qui s’opposent aux Algériens. Cette assertion est soutenue par une étude approfondie de Jérémy Rubenstein, historien et journaliste spécialisé dans la lutte contre l’insurrection et la violence politique. Son ouvrage, « Terreur et Séduction », fait un parallèle saisissant entre les idéologues de l’époque coloniale et certains acteurs contemporains de la scène française.

- Publicité -

Le cas de Jean-Marie Argo, un juge travaillant pour la Cour nationale du droit d’asile en France, en est un exemple frappant. Ses collègues l’ont contesté en raison de ses prises de position, perçues comme un risque sérieux pour son impartialité. Les appels à son encontre ont reçu une réponse favorable après la découverte de publications révélant ses inclinations anti-islam et anti-immigration, ainsi que son soutien à l’Algérie française.

Lumière sur les opposants aux Algériens en France : une étude percutante démystifie les acteurs

Le juge est le produit d’un environnement familial imprégné de la culture coloniale, son père, le Colonel Argo, ayant été un acteur majeur dans l’armée française en Algérie. En tant que chef d’état-major du Général Massu, il a été un fervent défenseur de la guerre psychologique et de l’utilisation de la torture. Cela avant de devenir un dirigeant de l’Organisation armée secrète, un groupe terroriste.

La philosophie de justice d’Antoine Argo, père de Jean-Marie, se reflète dans les actions et croyances de ce dernier. Antoine était impliqué dans la guerre d’indépendance algérienne, et ses méthodes brutales, incluant des exécutions sommaires et l’exposition publique de corps, sont aujourd’hui dénoncées. Il a aussi été un pionnier dans l’utilisation des « commandos noirs », des unités aux méthodes controversées.

- Publicité -

L’étude de Jérémy Rubenstein souligne, en effet, l’importance de reconnaître et de comprendre l’impact de ces héritages historiques sur la société contemporaine. Elle suggère que les traces de l’histoire coloniale française en Algérie continuent d’influencer les attitudes et les politiques en France, notamment à travers des figures comme Jean-Marie Argo et d’autres qui portent encore l’empreinte de cet héritage oppressif.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -