AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantExamen du BEM 2021 en Algérie : voici comment la moyenne va...

Examen du BEM 2021 en Algérie : voici comment la moyenne va être calculée

Algérie – Le ministère de l’Éducation nationale révèle comment se fera le calcul des moyennes générales pour l’admission au lycée des élèves concernés par l’examen du BEM, session de juin 2021.

En effet, le ministère de l’Éducation nationale à dévoilé ce samedi, la façon par laquelle s’effectuera le calcul de la moyenne de l’examen du BEM 2021 en Algérie. C’est ce qu’on apprend par le biais du quotidien arabophone Ennahar. Alors, le calcul des résultats de cet examen décisif dans le parcours des élèves afin d’accéder au lycée obéira au décret ministériel n° 25 émis le 4 octobre 2002.

Ce dernier stipule que le calcul de la moyenne du BEM se fait en multipliant la moyenne obtenue dans chaque matière fois son coefficient, puis on additionne les moyennes et finalement la somme obtenue est divisée sur le total des coefficients qui est de 25. Ainsi, la moyenne générale d’admission est de 10 sur 20.

À cet effet, le ministère dément toute rumeur qui circule sur les réseaux sociaux affirmant que le taux de passage au cycle secondaire serait de 9/10. Pour procéder au calcul final de cette moyenne, il faudra effectivement additionner les moyennes de toutes les matières confondues. Ensuite, comme déjà évoqué, diviser sur le total des coefficients.

Dessin et musique, deux matières qui aideraient les candidats et l’implication de l’évaluation continue comme secours

Concernant les deux matières scolaires, celle du dessin et celle de musique. Seules les notes supérieures à dix (10) seront comptabilisées comme étant notes supplémentaires qui renforceront la moyenne générale. C’est-à-dire qu’elles resteront optionnelles. À noter également que ces deux matières n’ont pas de coefficients. 

Pour mieux comprendre, l’élève qui obtiendrait, à titre d’exemple, 19/20 en dessin, se verra ajouter 9 points au total des moyennes des matières additionnées. Puis sera divisé par 25. Cela jouerait en faveur des candidats. C’est selon le système en vigueur. D’ailleurs, ce dernier stipule que dans le cas d’une moyenne du BEM inférieure à 10/20, celle-ci s’additionne à celle de l’évaluation continue et se divise par deux.

Donc, si le résultat s’avère égal ou dépasse 10, l’élève obtient le passage. C’est en effet ce qu’avait souligné l’inspecteur général du ministère de l’Éducation nationale. Il avait précédemment expliqué que les élèves qui n’ont pas obtenu la moyenne requise au BEM auront une chance. Leur moyenne de l’examen national s’ajoutera à celle de l’évaluation continue. Le tout divisé par deux. La moyenne obtenue déterminera enfin le sort de l’élève.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes