AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantExamen de 5e année primaire en Algérie : de nouveaux détails dévoilés

Examen de 5e année primaire en Algérie : de nouveaux détails dévoilés

Éducation – Après l’annulation de l’examen de la 5e année primaire en Algérie, un nouvel examen a été mis en place. Apprenez davantage à propos de cet examen dans les quelques lignes qui suivent.

Dans une déclaration au média Ennahar TV, Boualem Benlaouar, inspecteur à l’Inspection générale du ministère de l’Éducation nationale, a apporté un peu plus de détails concernant le nouvel examen d’évaluation qui remplace l’examen de 5e année primaire en Algérie. Celui-ci a été annulé suite à la note ministérielle de novembre 2021.

Au fait, l’inspecteur à l’Inspection générale du ministère de l’Éducation nationale s’est penché sur la question. Ce dernier a tenu à apporter plus de détails à ce sujet. Tout d’abord, il affirme que c’est aux directeurs des établissements de mettre en œuvre l’examen d’évaluation. Celui-ci devrait se dérouler fin mars jusqu’au début avril, selon le même responsable.

Les questions seront portées naturellement sur le programme de la cinquième année primaire. Dans une déclaration audit média, Boualem Benlaouar a fait savoir qu’il ne sera plus question de système de notation. Mais plutôt d’un examen formel pour les élèves en fin de cycle primaire en vue d’établir une évaluation des connaissances requises.

Zoom sur les détails au sujet de l’examen d’évaluation de la 5e année primaire

De plus, le même responsable explique que cette nouvelle approche devrait participer à la réduction du nombre de redoublants des élèves de cinquième année du cycle primaire. Au fait, un examen d’évaluation serait au rendez-vous entre fin mars et début avril. Il s’agit en effet d’un examen qui serait unifié.

Pour rappel, le ministre de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belaabed, avait affirmé que l’examen d’évaluation des acquis, à mettre en vigueur à la fin de l’année en cours, aura un caractère local et sera organisé au niveau des circonscriptions d’inspection.

Le ministre a d’ailleurs expliqué que ce type d’évaluation devrait permettre aux élèves d’aller au bout de leur cursus scolaire. Ainsi que de réduire le taux de redoublement en première année moyenne.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici