Euro – Dinar : les cambistes du square en Algérie s’attendent à des spéculations

Algérie – Des cambistes du square (marché informel) s’attendent à ce que l’euro grimpe vers de nouveaux sommets face à un dinar algérien affaibli dans les jours à venir en raison de l’annonce de l’ouverture partielle des frontières et la reprise des vols d’Air Algérie.  

Quelques liasses de billets, noircies par la sueur et inchangées depuis plusieurs mois, aux creux des mains et ils se tiennent debout sur les trottoirs d’un marché quasi déserté tout en croisant les doigts. Là-bas, les spéculations vont bon train. Avec une certitude absolue, les cambistes du square prédisent une forte hausse de la monnaie européenne, l’euro, face à celle algérienne, le dinar, dans les semaines à venir en Algérie. 

Le quotidien généraliste Le Soir est allé à leur rencontre et a rapporté leurs dires dans un article paru ce jeudi 20 mai 2021. Notons tout d’abord qu’à l’heure actuelle, la situation demeure inchangée. Les demandes se font rares, voire inexistantes. En hibernation pendant plus d’un an, le marché parallèle attend fébrilement à ce que les avions reprennent le chemin des airs pour se déconfiner et tourner les devises.

C’est ce que confirme d’ailleurs Ahmed qui s’est confié au média francophone. Cet ancien cambiste qui s’y connaît bien en devises estime que, jusque-là, rien n’a changé. Terrain fertile pour le change de monnaies, le square Port-Saïd a traversé des temps sales en raison du coronavirus et la suspension des vols, mais selon les cambistes, l’épilogue est à deux doigts de se produire. 

Devises en Algérie : les cambistes parient sur une hausse des plus importantes de la demande

De son côté, soutenu par un espoir ravivé avec la récente annonce de l’ouverture partielle des frontières, Saïd « qui a vécu les affres du métier » comme le décrit le média francophone, se frotte les mains. 

Il estime que la monnaie unique européenne fera une grande migration vers un sommet plus haut, face au dinar. Le jeune cambiste est allé même jusqu’à dire que le taux de change de l’euro contre le dinar est provisoire. Il connaîtra dans les prochains jours, promet-il, des tournures inattendues. 

Saïd attend en fait à ce que les demandes reprennent de plus belle dès la reprise des vols d’Air Algérie. Il sied de noter que, dans la semaine actuelle, une (01) unité de l’euro s’échange à 210 DA. Mohamed, habitué aux grosses sommes, ce cambiste ayant contact avec plusieurs importateurs voit les choses sous le même angle que Saïd.

Il prédit, lui aussi, une hausse des plus spectaculaires de les monnaies étrangères fortes face au dinar. C’est ce que croient également plusieurs experts en la matière. Rappelons que plusieurs spécialistes s’attendent à ce que l’euro franchisse de nouveaux paliers face au dinar algérien

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes