« C’était écrit » : Reportage sur la démission de Bouteflika sur France 5

Algérie – Quelques jours avant le deuxième anniversaire de la démission d’Abdelaziz Bouteflika, la chaîne France 5 diffusera, aujourd’hui 28 mars 2021, un reportage inédit, sous le titre de « C’était écrit », sur le Hirak algérien qui a déchu l’ex-président. 

Le reportage de 90 minutes, intitulé « C’était écrit – la démission de Bouteflika » sera diffusé sur la chaîne France 5 en deuxième partie de soirée, soit à 22h40 ce qui correspond à 21h40, heure algérienne. Le documentaire est réalisé par le journaliste et réalisateur, Benoît Chaumont. Il l’a co-écrit avec le reporter, Karim Rissouli. Cette œuvre télévisuelle se penche sur le mouvement de contestation populaire et pacifique.

Une protestation purement paisible appelée « Hirak », « Révolution du sourire » ou encore « Printemps algérien ». Le film analyse le ressentiment de l’ensemble des Algériens. Ils ont formellement contesté contre une crise socio-économique qui a perduré pendant vingt (20) longues années. Soit durant tout le règne d’Abdelaziz Bouteflika.  

| Lire aussi : Hirak en Algérie : Une marche importante à l’occasion du 2e anniversaire

Alors que manifester était interdit de facto en Algérie, le 22 février 2019, plus d’un million de manifestants sont descendus dans la rue. Cela pour dire « non » à un cinquième mandat. Des femmes et des hommes de tout âge ont protesté pendant des mois contre la candidature de Bouteflika. Celui-ci a exercé les fonctions de président de la République de 1999 jusqu’à 2019. 

L’enquête très illustrée est issue de la collection « C’était écrit ». Elle décortique en effet cette histoire contemporaine algérienne. Elle raconte alors comment une révolution pacifique est parvenue à obtenir, en quelques semaines, l’une de ses revendications. Comment les Hirakistes ont su faire part de leurs revendications ? Comment un mouvement a réussi à déloger un état des lieux qui jusqu’ici semblait indéboulonnable ?

| Sujet connexe : Algérie : Le Hirak célébré à l’occasion de son 2e anniversaire à Kherrata

Cette œuvre télévisuelle de France 5 est ainsi divisée en sept chapitres. Elle est chargée d’affects et racontée par une voix off. Un film documentaire qui emprunte au mélodrame. Le tout accompagné d’un ton didactique. Dès les premières secondes, se succèdent des images marquantes et absolument inouïes. 

On y voit notamment des Algériens arborer différents slogans. Entre autres, « Non au 5e mandat ». Les téléspectateurs apprécieront sans doute les banderoles d’une créativité artistique immense. Celles montrant l’ancien président remettant sa démission au Conseil constitutionnel. 

| Vous aimerez lire : L’émission de M6 « Enquête exclusive » sur l’Algérie fait déjà polémique

Plusieurs témoins et observateurs du Hirak interviennent dans la réalisation de Benoit Chaumont. Le média français Coulisses-tv.fr a cité le journaliste-reporter franco-algérien Azzeddine Ahmed-Chaouch et l’ex-chef du gouvernement algérien (1991-1992), Sid Ahmed Ghozali entre autres.

Voici les intervenants : 

On a donc Abdou Bendjoudi, militant algérien. Miloud Brahimi, avocat de Saïd Bouteflika. Soufiane Djilali, Président du parti d’opposition Jil Jadid ». Jean-Pierre Filiu, historien et auteur de « Algérie, la nouvelle indépendance ». Amel Hadjadj, militante « Association féministe algérienne » et Djilali Hadjadj, Président de l’Association algérienne de lutte contre la corruption.

À l’affiche, il y a également Fadila Khattabi, députée LREM, Présidente groupe d’amitié France-Algérie. Jack Lang, Président de l’Institut du monde arabe. Neïla Latrous, rédactrice en chef « Jeune Afrique ». Adlène Meddi, journaliste et écrivain. Jean-Pierre Mignard, avocat et défenseur des droits de l’homme ainsi que Georges Morin, spécialiste du Maghreb, président de l’association « Coup de soleil ».

Les spectateurs découvriront aussi la participation de Mériem Naït Lounis, étudiante en communication. Hacen Ouali, journaliste politique « El Watan ». Fatma Ousseddik, sociologue. Mohamed Sifaoui, journaliste et auteur de « Où va l’Algérie ? ». Mohamed Tadjadit, poète militant algérien. Thierry Thuillier, directeur de l’information du groupe TF1 et enfin Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes