Algérie : « supprimer le salaire des députés de 26 millions », suggère une candidate

Algérie – Une candidate aux élections législatives algériennes se dit prête à renoncer au salaire des députés estimé à 26 millions de centimes et à l’immunité pour regagner la confiance du peuple.

En effet, invitée sur le plateau d’une émission diffusée sur la chaîne Lina Télévision, autour d’une table où les différents représentants des partis politiques aux élections législatives prévues en Algérie pour le 12 juin prochain se sont réunis, une candidate a déclaré qu’elle appelle le Gouvernement à supprimer le salaire des députés de 26 millions et l’immunité parlementaire dont ils disposent.

Dans le détail, elle a commencé par dire qu’il serait temps de sortir du discours classique des candidats dans les programmes similaires. Ainsi, elle a indiqué qu’en parlant des élections le peuple a tendance à lier ces candidatures à l’aspect matériel. En sus, que les motivations derrière étaient un salaire assez important et d’autres dispositions qui accompagnent le statut parlementaire.

De ce fait, elle a précisé que ces intentions étaient tout autres. En voulant appuyer ses propos par des arguments, elle a affirmé qu’elle lance un appel. Et ce, pour la suppression de ce salaire estimé à 260.000 DZD. Elle a notamment précisé que si cette décision serait capable de redonner confiance aux citoyens. Ainsi, qu’ils arrivent à changer ce point de vue, elle serait donc prête à y renoncer.

Algérie : comment regagner la confiance du peuple lors de ces élections ?

Toutefois, l’animateur a déclaré que ce discours a déjà été dit et redit par d’autres candidats. Ceux qui veulent faire disparaître ces clichés et ces idées reçues des têtes du peuple algérien qui n’a pas forcément toujours confiance. De ce fait, la postulante a avancé que ce serait plutôt parce que ce sujet; serait celui tant abordé lors des campagnes menées par les concurrents.

Elle a notamment indiqué que les citoyens les abordent souvent en disant que leurs seuls intérêts seraient d’ordre financier. Mais aussi, pour en tirer les avantages liés à cette fonction. Par conséquent, elle a annoncé que si cela peut leur faire gagner en confiance, elle serait prête à abandonner ces bénéfices.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes