Algérie : Le Hirak célébré à l’occasion de son 2e anniversaire à Kherrata

Algérie – Les prémices de la célébration du deuxième (2e) anniversaire du mouvement populaire « Hirak » ont déjà annoncé hier lundi une grandiose mobilisation pour aujourd’hui 16 février 2021, dans la ville de Kherrata à Béjaïa. En effet, une grande manifestation célèbre, ce mardi, la date du 16 février 2019 qui a vu le déclenchement des protestations contre le cinquième mandat de Bouteflika, répandues au territoire national à partir du 22 février qui a suivi.   

À l’est de la wilaya de Béjaïa, plus précisément à Kherrata, des citoyens ont afflué des quatre coins de l’Algérie pour célébrer le deuxième (2e) anniversaire en 2021 du mouvement populaire « Hirak », qui a mis un terme aux règne d’Abdelaziz Bouteflika. Cela en empêchant l’aboutissement de son cinquième mandat à la tête de l’État.

Le président déchu s’est en effet retiré suite à la pression populaire dans la rue. Les slogans phares du mouvement baptisé la révolution du sourire, en référence au pacifisme qui l’a toujours caractérisé, ont refait surface ce mardi 16 février 2021 à Kherrata.

L’appel au changement profond et un ensemble de revendications tirées du répertoire du Hirak est maître à bord lors de cette mobilisation imposante. Ils ont alors repris vie à l’occasion de cette célébration.

Présence à Kherrata de diverses figures de proue du Hirak

La manifestation est également témoin de l’exhibition de portraits de figures emblématiques du Hirak condamnées par la justice à des peines d’emprisonnement. On peut citer Khaled Drareni ou encore Brahim Laalami. Celui de Rachid Nekkaz est brandi aussi par les manifestants.

Le drapeau national algérien est partout. L’emblème berbère ne l’est pas moins. Des personnalités phares du mouvement populaire « Hirak » ont tenu à répondre présent. Elles ont donc pris part à cette célébration du deuxième anniversaire du Hirak en Algérie.

Parmi elles, on est capable de mentionner quelques-unes. Il s’agit, entre autres, du militant Karim Tabbou, du militant Fodil Boumala et l’avocat Me Mostefa Bouchachi. On note aussi la présence de Mohcine Belabbas, président du RCD et du poète du Hirak Mohamed Tadjadit, sans passer à côté de celle de la présidente de l’UCP Zoubida Assoul. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes