AccueilSociété et CultureCultureÉmir Abdelkader : promesse d’un film « à la Hollywood »

Émir Abdelkader : promesse d’un film « à la Hollywood »

Culture – En hommage à l’Émir Abdelkader, l’Algérie prévoit la reprise du projet de la réalisation d’un film à la Hollywood, aux dimensions mondiales, à propos de ce grand héros. Nous vous en dirons davantage, ci-dessous. Restez branchés !  

Un projet d’un grand film à la Hollywood sur la vie de l’Émir Abdelkader au rendez-vous très prochainement ! En fait, le ministre des Moudjahidines et des Ayants droit, Laïd Rebigua, promet un film aux normes universelles. Ce projet intervient en l’honneur de ce grand homme ayant fondé l’État algérien. C’est ce qu’a rapporté le média Ultra Algérie.

En fait, le ministre a réitéré cette initiative du président de la République liée à la réalisation d’une œuvre cinématographique. C’est, d’ailleurs, ce qu’a révélé le ministre lors de son allocution à l’occasion du premier serment d’allégeance à l’Émir Abdelkader. Pour Rebigua, ce projet entre dans le cadre d’intérêt qu’accorde le président à toutes les questions se rapportant à notre glorieuse mémoire nationale.

En outre, le ministre a souligné la nécessité de la protection des hauts faits de l’Émir Abdelkader. Mais aussi d’autres héros de sa trempe de notre grand pays. Et ce, en vue de préserver leur mémoire et de veiller à transmettre leur message aux futures générations. Ces propos ont vu le jour à l’occasion de la commémoration du 190e anniversaire de l’allégeance à l’Émir Abdelkader.

Émir Abdelkader, le leader de l’histoire 

Le ministre insiste sur la nécessité de rendre hommage à leur mémoire à chaque occasion. En sus de cela, Rebigua prévoit de faire connaître leurs exploits à travers des études académiques approfondies. Surtout la réalisation de grandes œuvres sur ces personnalités. De suite, le ministre des Moudjahidines a évoqué le parcours exceptionnel du fondateur de l’État algérien moderne.

En affirmant qu’il était une source d’inspiration pour les militants et les moudjahidines qui ont adhéré à ses principes et ont suivi son chemin riche en sacrifice. Notamment durant la glorieuse guerre de libération qui a affranchi le peuple des chaînes de l’oppression. Ainsi que la tyrannie. C’est ce que révèle Ultra Algérie.

Au cours de son discours, le ministre a proféré que l’Émir Abdelkader était un leader du djihad et de la résistance. Comme il est symbole de la pensée et de la culture et un pôle du soufisme et du savoir. Après l’arrêt de la réalisation du film, le voilà reprendre la route à nouveau. De quoi commercialiser une autre image distincte de celle que le colonialisme français tente d’instaurer.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes