AccueilSociété et CultureCultureDeux Algériens en lice pour le Prix Cheikh Zayed de traduction

Deux Algériens en lice pour le Prix Cheikh Zayed de traduction

Actualité – Deux auteurs algériens figurent parmi les vainqueurs de la prestigieuse récompense « Le Prix du livre Cheikh Zayed » dans la branche de traduction. Dzair Daily vous relate les détails sur ce sujet dans la suite de son édition du samedi 26 novembre 2022. 

L’Algérie triomphe une fois de plus au Moyen-Orient, cette fois-ci, grâce à deux de ses auteurs, spécialisés dans le domaine de traduction. En effet, ces deux auteurs algériens sont parvenus à décrocher l’une des distinctions les plus prestigieuses du monde arabe, soit « Le Prix du livre Cheikh Zayed ». 

Effectivement, ils se sont retrouvés sur la longue liste pour le « Prix Nobel » de la littérature du monde arabe. Les Algériens sont connu pour avoir le don de se faire remarquer partout dans le monde. C’est le cas de ces deux esprits innovateurs ayant honoré le territoire Dz en faisant preuve de créativité. Il s’agit là d’une information que rapporte le quotidien arabophone Echorouk. 

Les deux ingénieux ont donc pu ancrer leurs noms parmi une dizaine de candidats venant de différents pays. La liste finale comprend ainsi les deux traducteurs algériens et d’autres issus de 6 pays différents. À savoir la Tunisie, le Maroc, l’Algérie, l’Arabie saoudite, l’Égypte et la Syrie. Nous vous livrons de plus amples informations sur ce sujet dans ce qui suit. 

Cheikh Zayed Book Award 2022 : l’Algérie fait forte impression 

Dans le détail, le prix du Livre Sheikh Zayed est d‘une valeur monétaire totale de sept millions de dirhams des Émirats arabes unis (EAU). Le premier algérien à avoir raflé le susdit prix s’agit du docteur Zouaoui Beghoura. Ce dernier dirige les recherches du structuralisme au post structuralisme, Michel Foucault, à l’université du Koweït. 

Il a en effet reçu la distinction précitée grâce à sa traduction du livre « Le courage de la vérité » de Michel Foucault. Une interprétation publiée par Croyants sans frontières pour les études et la recherche en 2021. Elle met ainsi en exergue le rôle important de la traduction dans l’enrichissement de la culture.

On retrouve notamment sur la longue liste du Prix du livre Cheikh Zayed, l’Algérien Mohamed Chawki El-Zein. Cela pour sa traduction du livre « La Culture au pluriel » de Michel de Certeau, de la langue française en langue arabe. L’œuvre traduite a été publiée par la maison d’édition Ibn Al-Nadim et Dar Al-Rawafed au cours de l’année 2022. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes