Éducation Algérie : le nombre des élèves qui bénéficieront du deuxième exemplaire du livre

Algérie – Dans cette édition du 22 septembre 2022, nous vous dévoilons le nombre d’élèves qui bénéficieront d’un deuxième exemplaire du livre scolaire en Algérie. Ne bougez pas ! Dzair Daily vous en dit davantage à ce sujet, dans ce qui suit.  

En effet, le ministre de l’Éducation nationale (MEN), Abdelhakim Belaabed, ambitionne à ce que cette année scolaire se déroule dans de bonnes conditions. Compte tenu des nouveaux développements intervenus dans la manière d’enseigner l’anglais. En plus des nouvelles mesures prises pour réduire le poids du cartable. D’autant plus que quatre (4) millions d’élèves reçoivent gratuitement le deuxième exemplaire du livre scolaire en Algérie. 

Il s’agit là de ce que rapporte Ennahar, le quotidien généraliste arabophone. En outre, le susdit ministre déclare que la rentrée scolaire 2022-2023 s’annonce meilleure que toutes les années précédentes. En raison de l’encadrement de nombreuses mesures qui vont alléger le cartable des élèves. Surtout avec l’inclusion des tablettes électroniques dans le système éducatif.  

En ce qui concerne les mesures prises pour alléger le poids du cartable scolaire, Belaabed affirme qu’elles sont nombreuses. À savoir la dotation de tablettes électroniques aux établissements. En sus de fournir aux écoles un deuxième exemplaire de chaque matière. Et ce, pour supprimer ce fardeau pour tous les élèves de troisième, quatrième et cinquième années. 

Année scolaire 2022-2023 : les changements qui ont eu lieu 

Rappelons notamment que le cycle primaire verra pour cette rentrée toutes les nouveautés susmentionnées. Notamment l’introduction de la langue anglaise pour les classes de 3e année. C’est en tout cas ce que rapporte la même source. Il faut savoir que le comité scientifique affirme que le cartable scolaire s’alourdit à partir de la troisième année primaire. Cela, en raison des matières qui s’ajoutent au programme. 

C’est pourquoi le ministère de l’Éducation nationale décide de fournir un deuxième exemplaire aux élèves de l’école primaire. Mais seulement à partir de la 3ème année. Par ailleurs, Belaabed souligne que l’État a alloué des sommes importantes pour financer ce projet. Il fait aussi appel aux parents d’élèves à éviter de remplir le cartable de leurs enfants. Surtout avec des choses sans rapport avec les études.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes