AccueilÉconomieDevise AlgérieDevise : voici le niveau qu’atteindront les réserves de change de l’Algérie...

Devise : voici le niveau qu’atteindront les réserves de change de l’Algérie d’ici à la fin 2022

Algérie – Nous vous dévoilerons, à travers notre édition du mardi 11 octobre 2022, tous les détails concernant les réserves de change que l’Algérie atteindra avant la fin de l’année 2022. Apprenez tout, juste ci-dessous.

En effet, les exportations algériennes d’hydrocarbures enregistreront une hausse d’ici la fin de l’année en cours. Cela, pour atteindre la barre des 39 milliards de dollars face à 38,5 d’importations. Il s’agit d’une stratégie payante puisque cela ravivera les réserves de change de l’Algérie. Celles-ci devraient couvrir douze (12) mois d’importations. Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien arabophone, Echorouk.

Effectivement, le lundi 10 octobre dernier, le ministre des Finances a soulevé la question devant l’Assemblée populaire nationale (APN). Brahim Djamel Kassali a présenté le projet de loi de finances complémentaire 2022, à travers lequel figure les nouvelles mesures financières et économiques.

Dans sa déclaration, Kassali a révélé que les changements survenus dans le PLF 2022 portent sur l’augmentation des prix du baril de pétrole. Une hausse allant de 45 dollars pour atteindre la barre des 60 dollars / baril. Face à cette revalorisation, le texte prévoit que les exportations d’hydrocarbures de l’Algérie atteindront 39 milliards de dollars d’ici à la fin de 2022. Soit une nette augmentation de 40,4 %.

PLF 2022 : les réserves de change retrouveront un mouvement ascendant

En effet, dans la même lignée, le premier responsable à la tête du secteur de Finances a déclaré que le niveau des réserves de change de l’Algérie connaîtra une nette amélioration. Une croissance estimée à 46,28 milliards de dollars. Soit l’équivalent de douze (12) mois d’activité d’importations des produits et des services, apprend-on par la même source.

Par ailleurs, la même loi de finances prévoit un taux de croissance de 3,44 %. Accompagné d’une augmentation significative estimée à 4,3 % de la production locale hors hydrocarbures. Il convient de souligner que la loi de finances complémentaire 2022 vise à booster l’activité économique et à réduire la dépendance du pays aux hydrocarbures.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes