23.9 C
Alger
23.9 C
Alger
dimanche, 16 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieDevise AlgérieDevise en Algérie : Nouvelle chute de l’allocation touristique

Devise en Algérie : Nouvelle chute de l’allocation touristique

Publié le

- Publicité -

Algérie – L’allocation touristique a atteint son plus bas niveau depuis sa création, pour atteindre les 93 euros, après la chute de la valeur du Dinar dans le marché de la devise en Algérie. 

La Commission des Finances et du budget de l’Assemblée nationale populaire reçoit le gouverneur de la Banque d’Algérie au début de l’année prochaine. Ceci afin de présenter un rapport sur la politique financière et monétaire en Algérie, et apporter des explications sur les prochaines réformes bancaires. Cela au moment où le taux de change du dinar est tombé au plus bas niveau dans le marché officiel de la devise en Algérie, et que l’allocation touristique a atteint les 93 euros, après avoir atteint 150 euros les dernières années. 

Le chef de la Commission, Ahmed Zeghdar, a révélé dans un communiqué à Echorouk une forte baisse de la valeur de l’allocation touristique avec le retour imminent du transport aérien à l’étranger via les vols de rapatriements. Ainsi que les annonces de l’arrivée du vaccin anti-Covid-19 et le retour à la normale. Dans le détail, l’indemnité qui coûte au voyageur algérien 15.000 dinars, a atteint selon le taux de change officiel les 93 euros. Soit le chiffre le plus bas depuis son introduction.

- Publicité -

De plus, Zeghdar estime qu’il serait difficile d’approuver toute augmentation de la valeur de cette prime. Ceci en raison de la situation financière actuelle, qui se caractérise par des faibles revenus pétroliers. De plus que les effets économiques du Coronavirus. Le même orateur indique tout de même que le dossier sera discuté avec le gouverneur lors du prochain rendez-vous, selon le quotidien Echorouk.

Comment procéder à l’augmentation de cette allocation touristique ?

Le premier responsable du secteur monétaire se rendra devant la Commission des Finances et du budget pour présenter les bilans financiers et monétaires, ainsi que les restes des réserves de change. Mais aussi, la taille des dépôts et la valeur des fonds dans les banques commerciales. 

Tous ces critères ajoutés à la vision du gouvernement dans la réforme du secteur bancaire et comment relancer la monnaie nationale, le dinar. Pour qu’à la suite, procéder à l’augmentation de l’allocation touristique. Car, selon le même responsable, il serait impossible de procéder à cette augmentation sans l’approbation d’un ensemble de réformes.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -