AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantLa date du concours des enseignants en Algérie fixée pour après le...

La date du concours des enseignants en Algérie fixée pour après le BAC

Algérie – Le ministère de l’Éducation nationale annonce que la date du concours de recrutement dans le corps des enseignants est prévue pour après les épreuves du baccalauréat.

Effectivement, le département d’Ouadjaout s’apprête à organiser un concours national pour le recrutement des enseignants en Algérie et prévoit sa date. Le concours aura lieu après l’examen final du baccalauréat de la session 2021. Ce dernier s’étalera du 20 au 24 juin prochain. C’est ce que rapporte le média arabophone Echourouk, ce mardi 27 avril 2021.

En effet, le concours en question concerne les trois cycles d’enseignement (primaire- moyen- secondaire). La même source médiatique a affirmé que le ministère de l’Éducation nationale s’appuiera sur un système numérique pour gérer l’organisation des candidatures. Cela, en fonction de certains critères. Cette nouvelle méthode vise à faciliter la sélection, assurer la transparence ainsi que le gain de temps.

Le nouveau système de recrutement opérera par voie de certificats. Il sera noté sur 30 au lieu de 20 ponts. Le système accorde aux enseignants contractuels, le privilège de l’ancienneté. Ainsi, un point sera attribué pour chaque année d’expérience. Et ce, dans le but de valoriser les acquis de l’expérience et augmenter les chances de réussite des enseignants contractuels.

Le recrutement des diplômés des écoles supérieures

Les candidats souhaitant postuler, déposeront le dossier papier durant le mois de mai prochain. On fixera les dates de dépôt puis on les publiera via la plateforme numérique du ministère. L’intéressé prend alors un rendez-vous pour s’informer sur l’adresse du centre de dépôt et l’heure. Le but recherché par là consiste à éviter les encombrements et la propagation de la Covid-19.

Cette phase s’enclenche, selon la même source médiatique, après le recrutement de l’excédent des diplômés des écoles supérieurs de l’enseignement. Notamment, ceux des cinq (05) dernières promotions. On parle de 2016, 2017, 2018, 2019, 2020. Mais aussi les étudiants de l’année universitaire courante.

Pour rappel, le gouvernement a approuvé, le 21 avril dernier, un décret. Ce texte fixe les modalités d’organisation à appliquer en vue de traiter la crise d’emploi des enseignants en Algérie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes