18.9 C
Alger
18.9 C
Alger
samedi, 13 avril 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantEmploi des enseignants en Algérie : Ce qu’il faut savoir

Emploi des enseignants en Algérie : Ce qu’il faut savoir

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le ministère de l’Éducation nationale rend public un décret fixant les modalités de recrutement des enseignants excédentaires, diplômés des écoles supérieures.

En effet, le gouvernement a approuvé, le 21 avril dernier, le décret n° 594, du 2 mars 2021. Le projet de décret établit les modalités d’organisation à appliquer dans le but de mettre fin en Algérie à la crise de l’emploi des enseignants. La décision porte sur l’excédent des diplômés des écoles supérieurs de l’enseignement. Particulièrement ceux des cinq (05) dernières  promotions de 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, ainsi que les étudiants de l’année courante.

C’est ce qu’a rapporté Echourouk, le vendredi 23 avril 2021. D’après le média arabophone, la circulaire ministérielle, signée par le secrétaire général du ministère, comprend quatre (04) pages. Ces dernières comportent neuf (09) procédures à mettre en œuvre. Elles doivent l’être avant la rentrée prochaine de l’année scolaire 2021/2022. Il s’agit essentiellement de mener à bien toutes les opérations de mobilité.

- Publicité -

On parle de celle des personnels du ministère de l’Éducation. Il est également question de la redistribution du surplus des enseignants au niveau des établissements appartenant au même secteur géographique. La circulaire concerne aussi la nomination des enseignants réintégrés suite à l’expiration des périodes d’affectation, service national, congé de maladie de longue durée ou l’exécution d’un jugement.

Le document officiel évoque un autre élément en plus. C’est la nomination des titulaires de licences au grade de professeur de l’enseignement secondaire.

Ce qu’il faut savoir pour les futurs diplômés de l’année courante

Dans le même contexte, le ministère a décrété la nomination de cette catégorie selon leurs diplômes, en fonction des besoins éducatifs et des postes vacants, ainsi que le transfert des diplômés nommés en 2019, dans un cycle autre que celui pour lequel ils ont été formés, vers le cycle convenable à leurs formations.

- Publicité -

Pour conclure le décret a mis le point sur le recrutement des enseignants de l’année en cours, en respectant le titre de leur diplôme ainsi que le cycle pour lequel ils ont été formés selon les besoins pédagogiques. Enfin, la circulaire traite du transfert des enseignants, qui doit s’appliquer dans la limite des postes désignés à cet effet.

La désignation des postes obéit au schéma de gestion des ressources humaines de l’année 2021. Il convient de rappeler que Boubaker Seddik Bouazza, le SG du ministère de l’Education nationale a déclaré que le ministère s’apprête à organiser un concours en Algérie pour le recrutement des enseignants. Cela avant la fin de cette année scolaire 2020-2021.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -