Cuisine : voici l’histoire de l’origine du couscous en Algérie

Algérie – À travers ses différentes appellations, le couscous reste le plat le plus connu en Algérie, nous vous exposerons l’histoire ainsi que l’origine de ce plat millénaire, dans la suite de cet article du 26 février 2022.

En effet, depuis des décennies le Nord africain est connu pour ses traditions ancestrales. De par ses appellations, le plat traditionnel le plus connu au Maghreb détient une histoire. Il s’agit du couscous, un plat à base de semoule travaillée puis cuite à la vapeur, dont, son histoire remonterait probablement à l’Algérie. C’est du moins ce que rapporte Echorouk.

En effet, le couscous est un plat à la fois traditionnel et moderne. Celui-ci prend différentes formes, néanmoins, la base reste la même. C’est un plat emblématique des pays du Maghreb. En ce qui concerne son histoire, les romans l’ont souvent attribué au peuple berbère. Au fait, le nom couscous est le dérivé du mot berbère K’seksu ou encore Seksu.

Plus dans le détail, son apparition remonterait à la préhistoire, soit avant 5000 ans. Une histoire assez floue qu’on attribuerait au couscous. En effet, bien qu’il diffère d’une région à une autre, certains disent qu’il est d’origine berbère, d’autres romaine. Néanmoins, il a été révélé l’existence d’une grotte pour les réserves de blé, appelée Gueldaman à Béjaïa, au nord-est de l’Algérie. Cette grotte remonterait à l’ère de Massinissa.

Le statut attribué au couscous

Effectivement, de multiples auteurs d’Andalousie ont évoqué l’existence du couscous. Et ce, depuis le dixième (10 ème) siècle. Notons par ailleurs, que jusqu’au seizième (16 ème) siècle la préparation du couscous se faisait en sauce blanche. Ainsi, il a été mentionné que durant la colonisation française en Algérie, l’industriel Daniel Ricci, originaire d’Italie a été le premier exportateur du couscous algérien en France.

De ce fait, l’Algérie pourrait être le seul pays ayant un éventail de choix quant aux types du couscous. Bien que les modes d’emploi ainsi que les ingrédients diffèrent, le couscous algérien a gagné sa place dans le pays. En effet, ce plat s’est vu octroyé en 2020, le titre du patrimoine immatériel de l’humanité. Une sorte d’héritage commun entre les pays du Maghreb. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

3 Commentaires

  1. Je regrette de vous le dire mais le couscous est typiquement chawi de la region d’arris.c un plat de transhumance que l’on asseche et transporte facilement.il s’accomode a toutes les sauces.Le nom original c ABERBOUCHE.c dans les greniers fortifies de balul et iguelfene que ce produit lyophilisé se conserve pour tres longtemps.On ne peut conserver des cereales transformées dans les regions cotieres à cause de l’humidité. Jusqu’à present le couscous reste un plat social religieux et culturel.il garde jalousement son vocabulaire ancestral depuis des millénaires.

Comments are closed.