8.9 C
Alger
8.9 C
Alger
dimanche, 3 mars 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieCoronavirus : Un médecin Algérien en France livre ses conseils

Coronavirus : Un médecin Algérien en France livre ses conseils

Publié le

- Publicité -

Algérie – Un médecin Algérien établi en France tente de tirer les bons enseignements de la lutte contre le Coronavirus pour le compte de ses homologues Algériens.

A la lumière des leçons qu’offre la multitude d’expériences douloureuses de divers pays confrontés à l’horreur de la pandémie du nouveau Coronavirus COVID-19, le médecin spécialiste en gériatrie, Madjid Si Hocine, placé à l’instar de beaucoup de ses collèges en première ligne de la bataille sanitaire en France et dans un entretien accordé au quotidien national El Watan, donne quelques conseils au praticiens algériens en vue de mieux se protéger et de mieux prendre en charge les citoyens contaminés.

Les praticiens en contacts directs avec les cas infectés par le Coronavirus, doivent se tenir au lavage régulier des mains avec des solutions hydroalcooliques et au port des masques appropriés pour ce genre de situation, en particulier ceux dits FFP2, préconise le gériatre juste avant de rappeler la mort des 5 médecins français contaminés par leurs patients.

- Publicité -

Le pic de contaminations est à venir, avertit-il, provoquant ainsi un afflux massif des malades qui par leurs nombres importants submergeront les structures sanitaires, comme elles le font déjà ailleurs dans des systèmes de santé qui se révèlent dépassés par l’ampleur du phénomène, alors qu’ils sont largement meilleurs que celui de l’Algérie. 

De ce fait, le médecin recommande fortement la préparation à l’avance des services de soins et l’organisation préalable à l’accueil de ces vagues humaines de taille surprenante et en détresse. 

20% des cas graves sont jeunes et la chaleur ne tue pas le virus.

Dans une démarche qui vise la destruction d’un mythe jouissant d’une large popularité, et qui avance que les jeunes sont à l’abri quant aux complications de santé liées à l’infection virale, Si Hocine se contente de communiquer un chiffre plutôt glaçant indiquant que « parmi les malades hospitalisés dans des états graves et de détresse absolue, environ 20% sont des jeunes et normalement en bonne santé ».

- Publicité -

Une affirmation très répandue dans les milieux non savants, et qui suggère que le nouveau Coronavirus étant sensible à la chaleur, ne résiste pas aux températures élevées, et démentie par le spécialiste qui, en infirmant cette hypothèse, précise que seules des températures dépassant 60°C sont capables de l’éliminer, hors  un tel degré est impossible à enregistrer « dans un environnement normal ».

La COVID-19 est une maladie qui comporte des risques à ne pas sous-estimer, de par sa dangerosité énorme. La France, à l’image d’autres pays comme d’ailleurs l’Algérie, est susceptible de subir le même sort que l’Italie, sachant que le scénario de celle-ci a été annoncé par les événements dramatiques qui se déroulaient en Chine, explique Si Hocine.

Le médecin algérien met en outre l’accent sur l’importance vitale de l’anticipation de « la multiplication des cas inévitables » et de les actions de « pédagogie auprès de la population » dans le but de « limiter au maximum la contagion ». Quant à l’usage chloroquine, motivé par les résultats pas encore concluants, Madjid Si Hocine invite à la prudence en délimitant le traitement aux cas extrêmement critiques.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -