Algérie

Coronavirus : L’Algérie doit se préparer au « scénario Italien »

0
coronavirus algérie italie
S'abonner :

Algérie – Dans le contexte sanitaire actuel porteur de risques croissants et faisant planer le doute sur le destin de la Nation, l’Algérie doit, par les manières les plus adéquates, se préparer au pire et par le pire on entend dire la survenue d’un scénario à l’italienne.

Le Dr Yacine Zerguini, chirurgien orthopédiste, et vice président de la Commission médicale de la CAF, a expliqué, dans un entretien accordé au quotidien national Le Soir d’Algérie, et après avoir abordé le gel de toutes les compétitions et activités sportives y compris celles du football, suite à la propagation dans le monde du Covid-19, que l’heure est grave et nécessite la cohésion de toutes les forces pour faire face cette situation de grande incertitude  

Le Coronavirus, a été déclaré comme pandémie par l’OMS, note le médecin et cela signifie malencontreusement que l’Algérie n’est pas de reste par rapport à cette crise sanitaire d’ampleur effrayante, de par les échanges qui nous lient à d’autres pays, en particulier ceux de l’Europe.

D’après Zerguini, nous sommes devant le triste constat, selon lequel l’évolution de l’épidémie est susceptible de prendre des tournures beaucoup plus dramatiques, que celles dont nous sommes témoins jusqu’à présent. Notre pays est confronté à l’imposante probabilité de subir le même sort que celui des italiens. En effet, de l’avis de beaucoup d’observateurs, rien ne nous prémunit contre un tel retournement de situation, mais au contraire tout paraît nous y prédestiner

Un seul moyen efficace, le confinement

En l’absence du vaccin d’un côté, et du traitement curatif de l’autre, il ne reste pas trente-six solutions, si l’on se fie aux propos du Dr Zerguini, à ceux de l’OMS et de divers chercheurs et praticiens qui préconisent tous sans ambiguïté aucune que la seule manière de réduire la marge de manœuvre du virus, est le confinement chez soi de toute la population, avec un suivi strict des règles d’hygiène. Il n’existe pas encore d’alternatives réelles à de telles mesures qui doivent être parfaitement observées, peu importe le degré de gêne qu’elles pourraient provoquer.

En mettant en garde contre le danger que peuvent comporter certaines informations, diffusées à grande échelle sur les réseaux sociaux, et soi-disant liées à la prévention mais dénuées du moindre fondement scientifique, le médecin incite les citoyens à n’écouter que les conseils des experts et des organismes, dont la crédibilité et la notoriété sont indiscutables. Le charlatanisme ne doit pas se faire prendre pour de la science. C’est d’autant plus délicat par les temps qui courent.

La déclaration du ministre de la santé, aujourd’hui 22 mars, annonçant le passage de l’Algérie au « stade 3 » de l’épidémie renforce les craintes et l’appréhension, mais par la même occasion cela doit renforcer le niveau de conscience et de responsabilité du citoyen qui, par uniquement une faculté de bon discernement, se résoudra à rester chez lui pour se mettre à l’abri et ainsi protéger sa famille et contribuer au sauvetage de la Nation. 

Une limitation considérable des ravages d’un imminent scénario italien, demeure possible par le confinement, mais uniquement par lui, peut-on conclure des discours tenus par les médecins et les spécialistes, à l’image du Dr Yacine Zerguini.

Article recommandé :  Coronavirus : L'Algérie crée une cagnotte pour recevoir les dons des citoyens

Coronavirus en Algérie : Des députés appellent à verser leur salaire par solidarité

Article précédent

Évasion fiscale et opacité financière : Classement de l’Algérie en 2020

Article suivant

Lire aussi

avatar
  S’abonner  
Notifier de