CoronaVac : l’Algérie met le vaccin de Saidal sur le marché (officiel)

Santé – Le ministère de l’Industrie pharmaceutique a annoncé le début de la commercialisation du vaccin anti-Covid-19, CoronaVac, produit par le groupe Saidal en partenariat avec les laboratoires chinois Sinovac, qui s’inscrit dans le cadre de l’élargissement de la campagne de vaccination en Algérie. Nous vous invitons à découvrir tous les détails à ce sujet dans la suite de notre édition du vendredi 14 janvier 2022. 

Sur le territoire algérien, la lutte contre le virus à couronne s’est transformée en une véritable course contre la montre. Pour contrer leur propagation et atteindre l’immunité collective, qui permettrait à l’Algérie de se redémarrer progressivement, le gouvernement s’est lancé, en septembre dernier, dans la production locale de l’antidote chinois, CoronaVac en l’occurrence, à la faveur du groupe pharmaceutique national Saidal. 

Les choses ont eu une bonne chance d’avancer plus tôt que prévu. Le leader dans la production des médicaments en Algérie a en effet mis sur le marché, ce jeudi, le vaccin CoronaVac. Celui qu’il fabrique en appui de la firme chinoise Sinovac. 

C’est ce qu’a affirmé le département d’Abderrahmane Lotfi Djamel Benahmed. Cela via un communiqué. L’agence APS l’a reprisLe même document indique alors que cette opération est entamée suite à l’obtention de la décision d’enregistrement, le 30 décembre 2021, après la validation des différents contrôles.

Ceux relatifs à l’efficacité et l’innocuité du remède susvisé. « Le début de sa commercialisation entre dans le cadre de la résurgence de la pandémie. En plus des dispositions prises par le ministère pour assurer sa production et sa disponibilité ». C’est ce qu’on peut en outre lire dans le communiqué en question. 

Covid-19 en Algérie : Saidal projette l’exportation du vaccin CoronaVac 

Les premiers lots du CoronaVac sont donc sortis, ce jeudi, de l’unité de production de Constantine du groupe pharmaceutique. Avec une capacité de production de 96 millions de vaccins annuellement, Saidal s’adaptera aux besoins nationaux. « Selon le rythme de la campagne de vaccination ». Il s’agit là notamment de ce qu’a souligné le ministère de l’Industrie pharmaceutique. 

Il a par ailleurs assuré que l’établissement de fabrication de produits pharmaceutiques escomptait faire croître sa production à l’export. Cela en vue de répondre aux besoins des pays. Ceux dont l’ampleur du manque de vaccins anti-coronavirus est en constant développement. « Ce projet d’exportation sera soutenu et accompagné par le ministère de l’industrie pharmaceutique ».

Celui-ci effectuera ainsi son travail en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères. C’est ce qu’a donc fait savoir le premier responsable du secteur de la pharmacie. Il a, dans ce sens, fait état de la tenue de nombreuses réunions.

« Elles visent à étudier les facilitations et les opportunités qui s’offrent au Groupe Saidal. Elles lui permettront de tirer profit des financements qu’accordent les institutions financières internationales; en leur qualité de bailleurs de fonds, aux pays en difficulté. Cela dans le but d’acquérir des vaccins ». C’est ce dont a informé le même membre du gouvernement, en définitive. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes