Bakary Gassama : le club de foot Al Ahli porte plainte contre l’arbitre gambien

Foot – Il n’en finit visiblement pas de collectionner les scandales ! Après s’être attiré les foudres de la sélection algérienne, Bakary Gassama se retrouve au cœur d’une controverse au sujet de sa récente prestation lors du match Orlando Pirates – Al Ahli Tripoli. Les lignes qui suivent vous dévoilent tout sur ce sujet. 

Les choses ne vont pas bon train pour le referee de 43 ans. Son arbitrage ne cesse de faire des vagues et est très loin de convenir à tout le monde et encore moins aux Ahlaouis. Furieux et en bout d’action, ces derniers crient au scandale contre les décisions arbitrales de Bakary Gassama, homme au sifflet de la demi-finale retour de la Coupe de la CAF entre Al Ahli SC (Tripoli, Libye) et le Orlando Pirates FC. 

Le second acte ayant opposé les Leaders aux Buccaneers devait être, ce dimanche, une opération rachat à mener pour le natif de Gambie après ses dernières décisions à fort préjudice. Celles qu’il avait prises au cours du match décisif Algérie – Cameroun. Un rendez-vous XXL qui aurait pu lui offrir la possibilité de redorer sa réputation. Ce fut le contraire.

Il est à nouveau pointé du doigt. Il est en effet accusé d’avoir favorisé la victoire de la formation sud-africaine (1-0). Au moment de manifester leur « indignation » suite à la performance de l’arbitre gambien, le club libyen et ses supporters n’ont pas versé dans la langue de bois. Loin de là !

Toute leur rogne s’est alors concentrée sur les « nombreuses fautes non sifflées » en leur faveur. Des décisions qui, selon eux, ont entravé leurs chances de se hisser en finale de la Coupe de la confédération de la CAF. 

1/2 finale retour de la Coupe de la CAF 2021 – 2022  : Al Ahli Tripoli sort les crocs contre Gassama ! 

L’appel des joueurs et des supporters a ainsi été entendu par le club tripolitain. S’estimant lésés par l’arbitrage de Bakary Gassama dimanche soir à Orlando Stadium de Johannesburg, en Afrique du Sud, les Ahlaouis ont donc décidé de déposer plainte. Cela auprès de la faîtière du football africain. Nous la reprenons pour vous dans la suite de cette édition du mardi 17 mai 2022. 

Dans une correspondance qu’il a adressé à la CAF, le club d’Al Ahli Tripoli conteste d’emblée un « pénalty non accordé ». Il y dénonce ensuite « un carton rouge oublié » contre un élément de l’effectif de Josef Zinnbauer. Les dirigeants tripolitains reprochent par ailleurs à l’instance présidée par Patrice Motsepe d’avoir désigné Bakary Gassama pour officier une rencontre d’une telle envergure. 

De leur avis, « les précédentes interventions du referee gambien au sein des matchs de la CAF » ne lui permettent pas de remplir ce genre de rôles. Des prestations qu’ils décrivent comme étant « dépourvues de toute compétence ». Une nouvelle dénonciation qui compromet sérieusement les chances de Bakary Gassama de participer à la Coupe du monde de la FIFA, Qatar 2022™. Affaire à suivre donc. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes