L’Algérienne Hassina Mouri reçoit une distinction de l’UNESCO

Algérie – La scientifique algérienne, Hassina Mouri, est distinguée par l’Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). Plus de détails dans ce numéro du 2 juin 2022. 

Nombreuses sont les femmes qui s’exilent aujourd’hui dans le domaine de la recherche scientifique. Parmi eux figure particulièrement l’algérienne, Hassina Mouri. Cette dernière qui ne cesse d’être récompensée pour ses divers travaux. Et ce, au niveau continental ou encore à l’international. À ce propos, elle a eu récemment le mérite de recevoir la chaire UNESCO en géologie médicale en Afrique. 

Effectivement, la professeure en géologie à l’université de Johannesburg en Afrique du Sud a reçu cette prestigieuse distinction le 31 mai dernier. Initié en 1992, le programme des chaires de l’UNESCO regroupe 850 institutions dans 117 pays. Il vise notamment à la promotion de la coopération inter-universitaire, rapporte l’APS. 

Par ailleurs, c’est la première fois dans l’histoire des programmes des chaires de l’UNESCO ; qu’une chaire en géologie médicale centrée sur l’Afrique est attribuée. Il s’agit là de ce qu’a précisé le site Internet de l’université Sud Africaine. Cette nouvelle distinction s’ajoute à l’élection de l’algérienne, en 2020 et pour une durée de 4 ans, au poste de vice-Présidente. Et cela au niveau de l’Union International des sciences géologiques (IUSG). 

Hassina Mouri : une perle algérienne 

Ainsi, la native de la commune de Chemini dans la wilaya de Béjaïa est devenu la première femme africaine à occuper le poste de vice-Présidente de l’IUSG. La scientifique est par ailleurs membre du Conseil du programme international des géosciences et géoparcs de l’UNESCO

En outre, Hassina Mouri est également membre du Comité d’évaluation de la Fondation nationale Sud Africaine de la recherche pour les sciences de la terre. Il convient de souligner qu’elle siégeait auparavant au Conseil consultatif. Celui du journal Sud Africain des sciences (SAJS). Il s’agit donc d’une prestigieuse revue scientifique en Afrique du Sud.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes