Un Algérien vend sa voiture pour payer les études de sa fille en France

Algérie – Passionnée par la Science étant plus jeune et n’ayant pu poursuivre ses rêves à cause d’une situation familiale compliquée. Un père de famille Algérien a vendu sa voiture pour permettre à sa fille de poursuivre ses études en France. 

Amel Zahi est une jeune étudiante algérienne originaire de la Wilaya de Skikda. La jeune femme est passionnée de science et de recherche. Une passion qui lui a été léguée par son père, Soulayman Zahi, qui était également passionné par les sciences mais qui n’a pu poursuivre ses études à cause de ses responsabilités familiales. 

Le père de famille a donc eu une carrière de professeur de physique. Il est de nos jours directeur par intérim dans le collège où il officie situé à Al-Hrouch dans la Wilaya de Skikda. L’enseignant a toujours veillé à transmettre son amour des sciences à ses enfants. Alors quand sa fille Amel lui a annoncé son envie d’aller à Tlemcen pour réaliser son rêve qui est d’étudier une spécialité combinant Médecine et Ingénierie, il a été le premier à l’encourager, malgré le pessimisme du reste de la famille. 

La jeune femme est donc allée à Tlemcen pour poursuivre ses études, elle a travaillé d’arrache-pied pour rendre son père fier d’elle et le remercie pour la confiance qu’il a mis en elle. Amel a d’ailleurs été l’une des meilleures étudiantes de sa promotion et avait pour objectif de poursuivre ses études en France.

Mais la jeune étudiante savait bien que son père n’avait pas les moyens de les financer. À sa grande surprise, l’Algérien s’est une nouvelle fois sacrifiée et a vendu sa voiture pour permettre à sa fille d’aller en France et de réaliser son rêve, qui est de poursuivre ses études. 

Amel Zahi s’exprime sur le magnifique geste qu’a fait son père 

« Quand la date d’inscription pour ma dernière année à l’université a approché; j’ai dit à mon père que j’espérais continuer mes études en France » a lancé la jeune femme lors d’un entretien accordé à SuperNova. Mais Amel se doutait bien que son père avait uniquement sa voiture qui l’aidait énormément dans son quotidien de père de famille. 

« Quand je lui ai dit cela, je ne m’attendais pas à une réponse de sa part, mais il m’a surpris après avoir ri et m’a dit : « si nous vendons la voiture, est-ce suffisant pour payer les frais ? » » a ensuite lancé l’étudiante qui ne se doutait pas une seule seconde que son père allait faire un tel sacrifice pour lui permettre de réaliser son rêve. Actuellement, Amel Zahi est en dernière année d’ingénierie dans le domaine des dispositifs médicaux à l’université de Montpellier en France.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes