France

France : Les retraités Algériens préoccupent la députée Danièle Obono

0
France algériens retraités
S'abonner :

France – La députée Danièle Obono, porte-parole de la France insoumise, a interpellé le Ministre des Solidarités et de la Santé quant à la situation des retraités algériens en France, dits les « Chibanis »

En effet, la femme politique franco-gabonaise, Danièle Obono, porte-parole aussi de la France insoumise, a voulu attiré l’attention du Ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, quant à la situation des retraités algériens en France, plus communément appelés « Chibanis », selon le site Alnas.

Dans le détail, c’est à travers un post sur sa page officielle Twitter que la députée a fait part de son interpellation. Un post dans lequel, elle considère ces personnes retraitées originaires du Maghreb, mais aussi de l’Afrique Subsaharienne et de l’Asie, comme les personnes qui ont reconstruit la France après la guerre. Mais qui subissent à ce jour de la discrimination. Alors qu’ils ont tous le droit d’avoir une prise en charge de leurs frais médicaux. 

Car, certains de ces retraités ont fait le choix d’avoir comme résidence principale leur pays d’origine. Ces derniers ne peuvent pas bénéficier d’une prise en charge complète par l’assurance maladie, pour des soins faits en France. Sauf, sous condition d’avoir cotisé à la caisse de retraite quinze (15) années ou plus. Une règle qui peut malheureusement pénaliser un nombre très important d’entre eux. De plus, l’administration chargée des demandes (CNAREFE) exige une multitude de justificatifs, que beaucoup n’ont pas.

Plusieurs interpellations pour y remédier à ces injustices

Dans le même document publié par la femme politique; elle met l’accent sur le fait qu’en 2018, une autre interpellation de la part de l’Observatoire du droit à la santé des étrangers (ODSE) a été rédigée. Cette fois destinée à l’ancienne ministre Agnès Buzyn et la CNAM. Toujours, sous le même thème, trouver des solutions afin de stopper ces injustices quant à ces retraités étrangers. Ceci dit, reste à ce jouer sans réponse.

De ce fait, la femme politique estime que ces personnes résidant à l’étranger, ont pleinement le droit à une prise en charge de leurs frais de santé en France. Pour se faire, la même porte-parole a souhaité savoir si le ministre avait l’intention d’annuler la loi de quinze années de cotisations en France. Ainsi que la condition de résider d’une façon stable sur le territoire français. Notamment, à quelle date cela va se faire. Cependant, si ce n’est pas le cas, quelles sont les raisons de ce refus.

Article recommandé :  Vols Algérie - France : Air Algérie programme une liaison spéciale

Amine Gouiri et Maxime Lopez vont jouer pour l’Algérie ? La FAF réagit

Article précédent

Mahrez, Soolking ou Djeriou : Numidia Lezoul dévoile l’homme de rêve

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.