Algérie : y aura-t-il une hausse du prix du pain ? Zebdi répond

Algérie – L’augmentation des prix des produits alimentaires érode les poches du consommateur, certains craignent que cette hausse touche aussi le prix du pain. Découvrez en plus, ce 10 mars 2022.

Divers types de produits de large consommation ont connu une nouvelle hausse des prix en Algérie. Depuis la fin des subventions sur des produits de base, certains produits, comme le lait ou l’huile alimentaire, ont disparu des rayons en raison d’une pénurie. Le prix d’autres produits a d’ores et déjà augmenté. Les citoyens en Algérie s’interrogent si cette hausse touchera le prix du pain. 

L’année 2022 a débuté sous de très mauvais auspices pour les ménages en Algérie. Chose que les citoyens ont constaté inopinément. Une augmentation attendue selon Mustapha Zebdi, président de l’association de protection du consommateur (APOCE). Ce dernier s’est exprimé à ce propos dans un contexte de hausse généralisée des prix. 

« Nous avions prévenu que si des mesures ne sont pas prises, le prix de la pomme de terre franchirait des niveaux jamais atteints » a-t-il avancé. Il est utile de rappeler que la pomme de terre en Algérie a enregistré une hausse spectaculaire. En effet, ce légume à large consommation se vend, aujourd’hui, à 140 dinars le kilogramme. 

« il n’y a pas d’augmentation du prix du pain » assure Zebdi 

Quant au sujet d’une éventuelle hausse des prix des baguettes de pain. Le président de l’APOCE indique qu’elle n’est pas à l’ordre du jour. Outre la pomme de terre, un autre produit de larges consommations en Algérie susceptible d’être touché par ces hausses. La baguette de pain. 

En fait, la polémique sur le prix de la baguette ordinaire avait rebondi en ce début d’année. C’était après la décision de certains boulangers de l’augmenter à 15 DA sans aucune autorisation. 

Dans la réalité, la baguette ordinaire est vendue à 10 DA dans les boulangeries mais les boulangers estiment que ce prix est insuffisant pour couvrir leurs charges. À ce propos, M. Zebdi rappelle que le prix du pain est subventionné en Algérie.  Il rassure « il n’y a pas d’augmentation du prix du pain ». Il s’agit de ce que rapporte TSA dans son édition d’hier. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes