23.9 C
Alger
23.9 C
Alger
dimanche, 16 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieVotre ArgentAlgérie : Résoudre la crise de liquidité avec la finance islamique ?

Algérie : Résoudre la crise de liquidité avec la finance islamique ?

Publié le

- Publicité -

Algérie – La banque Centrale opte pour la finance islamique afin de réintroduire l’économie informelle dans le système financier et résoudre le manque de liquidité. 

Ces derniers mois ont été marqués par un manque flagrant de liquidité au niveau des bureaux de postes et de banques en Algérie. Afin de pallier le problème de liquidité, la banque centrale d’Algérie a opté pour la finance islamique. Grâce à l’introduction des prêts bancaires islamiques dans la banque nationale d’Algérie. Et ce, pour attirer les citoyens qui n’ont pas de comptes bancaires et réduire le manque de liquidité, rapporte le site d’information Al Ghad.

Ainsi l’un des objectifs de la banque centrale seraient de restituer l’importante masse de fonds qui circulent en dehors du système financier; surtout que la plupart des transactions se font en espèces. Selon l’expert et ancien ministre des Finances, Abderrahmane Ben Khalfa « cela n’est pas uniquement lié au besoin d’apporter des ressources économiques; c’est un besoin de réintroduire l’économie algérienne dans les banques », rapporte la même source. 

- Publicité -

Rappelons par ailleurs; que la plupart des citoyens refusent d’opter pour les banques traditionnelles; car les services proposés par ces dernières ne correspondent pas aux préceptes de l’islam. Les crédits bancaires avec intérêts et le partage des pertes et des bénéfices entre le client et la banque constituent toutes des raisons; qui ont poussé les Algériens à ne pas opter pour les banques traditionnelles; rapporte la même source.  

Néanmoins, les nouveaux services islamiques que propose la BNA sont en total respect avec la charia. Ils ont été validés par l’Autorité charaïque nationale de la fatwa pour l’industrie de la finance islamique. 

Quels services proposent la BNA en matière de finance islamique ? 

En effet, la banque nationale d’Algérie a annoncé le 4 août 2020 que neuf produits éligibles à la finance islamique seront bientôt commercialisés. Le président-directeur général de la BNA a déclaré que les services seront prêts dès la fin du mois de septembre 2020.  

- Publicité -

Parmi les services proposés; nous notons le contrat de financement; « Ijara » qui permet au client de pouvoir louer un bien, avec option d’achat; ou bien « Musharka »; qui est un partenariat d’investissement entre un client et sa banque dans la formation d’une entreprise ou d’un projet; avec partage équitable des profits et des pertes, indique Al Ghad. 

Pour rappel, les clients éligibles à l’acquisition d’une propriété doivent impérativement disposer de la nationalité algérienne; d’un salaire supérieur ou égal à 40000 DA et ne pas dépasser 70 ans.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -