Algérie : recrutement de 5.000 enseignants d’anglais au primaire

Algérie – En prévision de la rentrée scolaire 2022 – 2023, une opération de recrutement de plus de 5.000 enseignants d’anglais a été mise en place dans le cycle primaire. Dzair Daily vous en dit plus dans la suite de cet article du 1er septembre 2022.

En effet, alors que l’anglais fait désormais partie du programme de la troisième année du cycle primaire. On vient de procéder au recrutement de 5.000 enseignants d’anglais à cet effet en Algérie. C’est ce qu’a révélé l’inspecteur général au ministère de l’Éducation nationale, Boualem Ben Laour. Ajoutant que le nombre de candidats pour ce poste a dépassé les 60.000 au niveau national. Il s’agit, effectivement, de ce que rapporte le média Ennahar.

Le responsable a indiqué que le processus de sélection des candidats se fait à travers une plateforme numérique. Ce qui permet d’assurer plus d’équité et de transparence. Les candidats doivent être titulaires d’une licence en anglais ou en interprétariat. Et la réception des dossiers s’est échelonnée entre la fin du mois de juillet et le 30 août. 

Après réception de tous les dossiers, la plateforme numérique a fermé et l’examen des dossiers a débuté. En faisant particulièrement attention à ce qu’il n’y ait pas d’erreurs dans les dates de naissance, communes de résidences et dates d’obtention du diplôme. Ces trois données sont,en effet, très importantes dans le processus de sélection.

Enseignement de l’anglais au primaire : un enseignant pour plusieurs établissements

Le même intervenant a expliqué que l’ordre des candidats sera automatisé dans la plateforme. En prenant en compte l’ancienneté du diplôme. Et en cas d’égalité dans l’ancienneté du diplôme, c’est le candidat le plus âgé qui sera sélectionné. Les candidats choisis seront ensuite contactés selon le nombre de postes ouverts dans leur région. 

Les candidats sélectionnés se verront remettre une nomination en tant qu’enseignants contractuels au primaire ainsi qu’une convocation à la formation préparatoire. Cette formation est obligatoire et s’étalera du 8 au 19 septembre prochain. Après cela, les enseignants devront enseigner dans plusieurs écoles en même temps selon un calendrier serré.

En effet, le responsable a expliqué que l’attribution des postes se fait après le comptage du nombre total de postes ouverts dans la municipalité. Les candidats seront alors affectés en fonction du nombre d’écoles primaires présentes dans la région.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes