AccueilActualitéRecrutement en Algérie des enseignants d’anglais au primaire : “Le piston n’y...

Recrutement en Algérie des enseignants d’anglais au primaire : “Le piston n’y sera pas de la partie”

Algérie – Des diplômés en anglais sont en cours de recrutement pour un poste d’enseignant au primaire. Le ministère de l’Éducation nationale affirme qu’il n’y aura aucune chance au piston et au trafic des listes. Dzair Daily vous livre plus de détails dans son édition d’aujourd’hui, lundi 15 août 2022.

En effet, le ministère de l’Éducation nationale a procédé au recrutement des diplômés universitaires en anglais en Algérie. Et ce afin que ces derniers puissent bénéficier d’un contrat pour enseigner la susdite langue aux élèves du cycle primaire. Les inscriptions se feront via une plateforme numérique pour éviter toute sorte de népotisme. Il s’agit là de ce que rapporte Echorouk, le quotidien généraliste arabophone. 

En outre, ce processus permettra de sélectionner minutieusement le nombre adéquat d’enseignants. Conformément au nombre de postes ouverts dans chaque direction de l’éducation. Cela concerne les universitaires diplômés en langue anglaise. Et voulant postuler pour un poste d’enseignant contractuel au primaire, relate la même source. 

Dans le même contexte, le susdit ministère prend des mesures cruciales afin de mettre fin à la fraude et au piston. Ou du moins ce que l’on appelle « El maarifa ». Il tient notamment à éradiquer ce phénomène de manipulation des listes. À cet égard, les candidats devront poser leur candidature sur une plateforme numérique. Par la suite, leurs dossiers seront examinés en toute justice. 

Algérie : un concours au programme pour recruter des enseignants d’anglais 

Par ailleurs, les statistiques indiquent que le nombre de candidatures déposées dépasse de loin le nombre de postes ouverts aux enseignants. C’est du moins ce qu’ont annoncé les directions de l’éducation des 58 wilayas du pays. Cela poussera sans doute les autorités compétentes à activer le décret exécutif n° 07 du 28 avril 2011. 

À cet effet, le président de la République Abdelmadjid Tebboune a ordonné de mettre en œuvre un concours. Ce qui facilitera la sélection des enseignants d’anglais auxquels on confie les élèves de troisième année primaire. Quant au nombre d’écoles primaires, on compte actuellement environ vingt (20) établissements concernés. L’enseignement de cette langue anglaise commence dès la prochaine année scolaire 2022 / 2023.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes