16.9 C
Alger
16.9 C
Alger
mercredi, 12 juin 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureFaits DiversAlgérie Poste : sept personnes derrière les bareaux

Algérie Poste : sept personnes derrière les bareaux

Publié le

- Publicité -

Actualité – Le procureur du tribunal de Bouira a annoncé l’arrestation de 7 personnes suspectées dans le vol à main armée d’un bureau d’Algérie Poste.

Le braquage à main armée du bureau d’Algérie Poste a eu lieu dans la commune d’Aghbalou, daïra de M’Chedallah à Bouira, et 7 personnes suspectées dans le cadre de ces faits se retrouvent arrêtées. On vous rapporte tout à ce propos dans le présent article du 21 avril 2023.

Selon un communiqué du parquet au même tribunal, la brigade régionale de la Gendarmerie nationale à Chorfa a mené des investigations. Ces dernières concernaient l’affaire du vol dudit bureau de poste. Elles ont abouti à l’arrestation de sept suspects. Mieux que ça, les services de sécurité ont réussi à récupérer les fonds pillés.

- Publicité -

En outre, les gendarmes ont pu mettre la main sur les armes à feu utilisées dans l’exécution de cet acte criminel. Les suspects ont été traduits devant le parquet de Bouira mardi dernier. On les poursuit en vertu d’une requête préliminaire pour mener une enquête pour le crime de formation d’une association de malfaiteurs dans le but de préparer un crime.

Quel est le montant pour lequel les braqueurs ont pris le risque de défier la loi ? 

Aussi, on parle du crime de vol avec port d’armes visibles. On évoque d’autre part le délit de blanchiment d’argent. Et le délit de non-dénonciation d’un crime. En fait, après avoir entendu la déposition des accusés, le juge d’instruction a ordonné qu’ils soient tous placés en détention provisoire.

Le même communiqué a souligné que le braquage du bureau de poste d’Aghbalou a eu lieu le matin du 08 avril. Un groupe d’individus cagoulés a perpétré l’acte en question. Les suspects portaient des armes à feu.

- Publicité -

On transportait celles-ci à bord d’une voiture. Les hors-la-loi ont pu dérober une somme d’argent importante. Les autorités ont communiqué le chiffre d’un milliard et 200 millions de centimes de dinars.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -