Algérie : polémique autour de la mini Tour Eiffel construite à Tizi Ouzou

Algérie – Dans la commune située au sud-est de Tizi Ouzou, Iferhounène, la maison bâtie sous forme de Tour Eiffel ne plaît pas à tout le monde. Un choix architectural qui divise beaucoup d’Algériens !

Visible depuis des kilomètres, dans un écrin de verdure dans le sud-est de Tizi Ouzou en Algérie, la copie très étonnante de la Tour Eiffel connaît un grand succès. Cette maison, des plus insolites, monte au ciel par une succession de huit (8) étages. Elle se démarque des autres par son caractère atypique et sa silhouette élancée.

Beaucoup plus petite que l’originale, elle ne se veut pas être une reproduction conforme, mais plutôt une proposition de modernisation de l’habitat dans le pays basée sur la nouveauté et la créativité. Telle une œuvre d’art, jauger la beauté de cette demeure en forme du très célèbre symbole de Paris est somme toute subjective.

En effet, au lendemain du reportage que la chaîne Ennahar a consacré à la structure de ce même édifice, les réactions se sont multipliées sur les réseaux sociaux. Tout le monde propose un sens ou met en avant une préférence. 

Une réplique de la Tour Eiffel en Algérie : entre goût et avis ! 

Alors que certains sont fascinés par l’originalité du choix de conception de cette mini Tour Eiffel, d’autres déplorent l’absence de la valeur de l’architecture. Cette dernière, soulignent quelques internautes, est censée être un marqueur de l’Histoire. « Le pays nécessite d’immeubles contemporains et non pas vieillots », s’est en outre indigné un individu. 

Un autre s’est aventuré à commenter ce choix architectural en désignant le terrain comme étant non constructible. « Ce n’est pas un lieu pour implanter une maison », peut-on lire. Tandis qu’une deuxième catégorie l’a félicité : « C’est ce que j’appelle sortir du lot. Bravo monsieur ! », a commenté un internaute d’un ton réjoui. 

Un deuxième a aussi exprimé son émerveillement. « C’est le monument le plus reproduit dans le monde. Cette réplique est véritablement réussie ». Et pour citer un dernier, un internaute a inscrit sous la photo : « La maison est impressionnante. Elle pourrait devenir l’un des emblèmes d’Iferhounène ».

Il sied de noter que cette construction, dont les travaux ont été lancés en 2018, est l’œuvre d’Omar Ould Fella. Celui-ci est un promoteur immobilier et originaire de la commune Ait Arbi, de l’ârch At Yetturaɣ. Il s’agit de sa maison personnelle. Il l’a ainsi imaginée et conçue sur son terrain près du chef-lieu d’Iferhounene, à quelques kilomètres de son village natal. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes