L’architecte algérienne Leila Hamroun-Yazid distinguée à New York

L’architecte algérienne Leila Hamroun-Yazid a été distinguée par la Société des Consuls Généraux à New York (SOFC) pour ses contributions importantes dans le domaine de l’architecture écologique et durable, indique le Consulat général d’Algérie à New York dans un communiqué.

Diplômée de l’École polytechnique d’architecture et d’urbanisme (EPAU) d’Alger, titulaire d’une maîtrise du Centre d’études supérieures d’histoire et de conservation des monuments anciens de Paris, ainsi que d’un Master en affaires urbaines et politiques publiques de l’Université du Delaware, Leila Hamroun-Yazid est l’initiatrice de la pratique “Past Forward Architecture”, qui vise à promouvoir les stratégies de préservation des monuments et sites du patrimoine.

Elle est par ailleurs autrice de plusieurs travaux de recherches sur les risques des catastrophes sur les tissus urbains et l’adaptation des politiques publiques aux changements climatiques.

Pour rappel, il s’agit ici de la quatrième distinction consécutive remise à une Algérienne par la SOFC. Hakima Amri, professeur agrégée de biochimie et physiologie à l’Université de Georgetown, Rouni Maimouna consultante et experte en qualité des produits pharmaceutiques et Lazreg Marnia, professeur de sociologie à l’Université Hunter College de New York, ont reçu ces mêmes distinctions les années précédentes.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes