Devise Algérie

Algérie : L’annulation du hadj et les frontières fermées font chuter l’euro

1
algérie hadj frontières euro
S'abonner :

Algérie – L’annulation du hadj 2020 et l’arrêt du tourisme résultant de la fermeture des frontières entraînent l’euro dans une nouvelle baisse.

La crise sanitaire mondiale a affecté les taux de change des monnaies fortes. Les devises, dont l’euro, ont chuté sur le marché noir en Algérie du fait de l’annulation du hadj et de la fermeture des frontières. 1 € s’est stabilisé à 203,23 dinars à l’achat. Quant à la vente, le prix a atteint 205,49 dinars; a rapporté mardi le quotidien algérien El Bilad.  

Quant au cours de change officiel de la monnaie européenne, il est de 145,40 à la BA. Les cambistes du Square Port Saïd ont plutôt tendance à prévoir la reprise cette trajectoire baissière. La raison en est la décision du ministère saoudien du Hadj de réduire le nombre de pèlerins cette année, dont les Algériens.

De même, le nombre de voyages entre les pays du monde a reculé. Le nombre de touristes et de migrants que le coronavirus a rendu incapables de voyager a également affecté les prix des devises. Cependant, ces taux n’ont pas diminué comme requis en raison du contrôle exercé par le marché noir. Le contrôle s’étale sur le processus d’achat et de vente.

Annulation du hadj 2020 et fermeture des frontières : Le dollar subit le même sort que l’euro

Pour sa part, le prix du dollar s’est situé à 180 dinars au cours des opérations de vente. Il  a en parallèle atteint la valeur de 182 dinars lors de celles de l’achat. Alors que dans les cotations officielles de la Banque centrale d’Algérie, la devise étasunienne s’est élevée à 128,79 dinars. Toujours selon le média arabophone.

Pour mémoire, le cours de change continue de baisser par rapport au dinar algérien depuis plus de 3 mois maintenant. Ceci résulte de la morosité qui frappe l’activité économique sur les marchés internationaux.  Les craintes relatives à la propagation du coronavirus dans le monde impactent terriblement ces derniers.

La suspension des vols des compagnies aériennes et l’activité des agences de voyage a aussi affecté la valeur des monnaies fortes de toutes sortes. En particulier celle du dollar et de la monnaie unique européenne, l’euro. Celui-ci est en dégringolade constante sur le marché noir des devises en Algérie.

Article recommandé :  Algérie : Peu rentable, le marché noir de la devise « presque à l’arrêt »

Remaniement ministériel en Algérie : Voici la nouvelle composition du gouvernement

Article précédent

Reprise des vols : Air Algérie attend le feu vert des pouvoirs publics

Article suivant

Lire aussi

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Anciens
Récents Les + votés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Mellah hocine

Annulation du hadj pour cette année ? Une très bonne nouvelle eu égard à cette crise sanitaire qui met à nu l’indigence dans la gestion des différents gouvernants . Cette annulation , inchallah précédera celle du sacrifice de l’Aid Al Adha , sûrement . Les deux événements sont intimement liés par l’acte du sacrifice . Fermer les marchés à ovins et éviter par la même , la propagation du virus , d’autant plus que les mesures barrières ne peuvent être assurées.