Voyageurs Algériens

Remboursement de billets Air Algérie : 2.000 agences de voyage menacées de faillite

0
billets air algérie
S'abonner :

Algérie – La panique s’empare des agences de voyages. Air Algérie temporise quant au remboursement des billets, en parallèle les clients demandent à être remboursés.

Les agences de voyages et de tourismes demeurent les plus impactées par la conjoncture exceptionnelle que traverse le pays; provoquée par l’incontestable crise sanitaire du Coronavirus. En effet, ces dernières ne savent plus où donner de la tête. Alors que leurs clients demandent un remboursement de billets, Air Algérie refuse de rembourser les voyageurs; en espèce.

Selon les récentes déclarations du porte-parole de la compagnie, Amine Andaloussi, Air Algérie propose une alternative portant sur un avoir; « valable pour un voyage jusqu’au 31 décembre 2021 et remboursable en cas de non-utilisation après cette date ».

Par ailleurs, les agences de tourismes se plaignent de la gravité de leurs situations financières. Parmi les 4.000 agences activant sur le territoire national, 2.000 agences ont décidé de mettre définitivement la clé sous la porte; a rapporté ce 22 juin, le média algérien Echourouk.

D’autre part, la décision d’Air Algérie obligeant les agences de voyages à verser des contributions annuelles à son programme de rotations aériennes; dans le cadre de consultation de la disponibilité des vols et de réservation des billets; a amplifié les contraintes rencontrées par les propriétaires des agences; a déclaré à notre source, Yacine Baïli; représentant des agences de voyagistes.

Les agences de voyages baignent dans le flou 

Rappelons que le gouvernement a autorisé ces agences à reprendre leurs activités, il y a déjà deux semaines. Ces dernières ont sévèrement été frappées par les mesures du confinement sanitaire. Depuis quatre mois, ces voyagistes n’ont pas touché un rond, a souligné l’intervenant.

Évoquant le remboursement des billets, Baïli a signalé que le transporteur aérien national a refusé de rembourser tous les billets d’avion. Ceux suspendus depuis le 18 mars dernier ainsi que ceux acquis deux mois avant la fermeture de l’espace aérien; dont la date n’a pas encore expiré.

En parallèle les clients demandent aux agences d’être indemnisés. En outre, ces PME se retrouvent bloquées; entre les exigences de leurs clientèles et l’intransigeance d’Air Algérie. Cela va sans dire qu’aujourd’hui ces agences sont submergées de dettes. 

Pour sa part, le Syndicat national des agences de voyages (SNAV) a appelé à élaborer un plan d’accompagnement visant à remédier aux contraintes observées par la filière voyage; aidant ainsi les acteurs du domaine touristique; à se relever. Dans ce sens, un plan de sauvegarde a été proposé par la FNAT. Ce dernier revendique un accompagnement financier; crédits sans intérêts et exonérations fiscales et parafiscales.

Article recommandé :  Visa/Voyage : La Turquie et la Tunisie ouvrent les frontières aux Algériens

Bac 2020 en Algérie : Vers des salles d’examens de dix (10) candidats ?

Article précédent

Remaniement ministériel en Algérie : Voici la nouvelle composition du gouvernement

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.