AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantAlgérie : fermer les écoles à cause de la Covid-19 ? Les...

Algérie : fermer les écoles à cause de la Covid-19 ? Les syndicats et parents d’élèves prennent position

Algérie L’éventuelle décision de fermer les écoles à cause de la propagation de la Covid-19 fait réagir les syndicats et les parents d’élèves. Nous vous exposerons davantage de détails à ce sujet dans la suite de cet article du dimanche 16 janvier 2022.

La situation épidémiologique en Algérie s’est considérablement dégradée. En effet, c’est les montagnes russes. Ainsi, le nombre de contaminations au coronavirus ne se stabilise quasiment pas. Cette situation de propagation de la Covid-19 est également assez fréquente au sein des écoles au niveau de toutes les wilayas d’Algérie.   

Effectivement, les établissements scolaires sont le lieu parfait pour une contamination générale. Autrement dit, les écoles favorisent la circulation du virus de la Covid-19. Cependant, cette situation épidémiologique aussi critique qu’elle soit, n’impose pas la fermeture des établissements scolaires. C’est ce que rapporte Liberté.

C’est en tout cas l’avis de certains syndicats autonomes, ainsi que l’Association nationale des parents d’élèves (ANPE). En effet, selon ces derniers, la situation actuelle est « maîtrisée ». Ainsi, il suffira juste de respecter le protocole sanitaire exigé. Et ce, afin de contrôler ce mauvais sort.

Quelles sont les solutions proposées pour protéger les élèves ?

De son côté, Boualem Amoura, secrétaire général du Syndicat autonome des travailleurs de l’Éducation et de la Formation (SATEF) s’exprime au sujet de la fermeture des écoles. 

« Nous avons toujours plaidé pour un traitement au cas par cas. Si une classe est touchée par le coronavirus, il faut la fermer et appliquer le protocole sur les élèves et l’enseignant, mais on ne peut pas fermer l’ensemble des écoles », soutient-il alors. 

Ce dernier évoque par la même occasion le phénomène de l’entassement dans des classes qui, selon lui, devraient accueillir une vingtaine d’élèves, mais qui en incluent plus. En effet, toujours selon le quotidien francophone, cette situation ne met pas l’élève dans des meilleures conditions afin de respecter la distanciation physique.

Dans le même sillage, l’Association nationale des parents d’élèves rejoint cette idée. Elle rejette toute forme d’arrêt des cours et de fermeture des écoles. Cette dernière invite par ailleurs les travailleurs de l’Éducation ainsi que les parents d’élèves à se faire vacciner. Et ce, dans l’unique but de protéger la vie des jeunes enfants. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes