AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantVaccination anti-Covid en Algérie dans le secteur de l'Éducation : ce qu'a...

Vaccination anti-Covid en Algérie dans le secteur de l’Éducation : ce qu’a déclaré le ministre

Algérie – Le ministre de l’Éducation nationale, Abdelhakim Belabed s’exprime quant à la vaccination contre la Covid-19 dans ce secteur et invite à se faire administrer l’antidote. On vous rapporte toute l’information, aujourd’hui 16 janvier 2022.

Les dernières semaines ont connu la propagation de l’épidémie du coronavirus et ses diverses mutations au niveau mondial. En effet, l’Algérie a enregistré une hausse importante des cas à l’aune d’une quatrième vague. Dès lors, une troisième campagne de vaccination contre la Covid-19 a été lancée en Algérie et elle vise l’ensemble du personnel du secteur de l’Éducation.

La campagne s’est étalée du dimanche 02 au 13 janvier 2022, soit jusqu’à jeudi dernier. Cela vient suite à la reprise des bancs d’écoles, après les vacances d’hiver. Le ministère de l’Éducation déploie des efforts considérables pour faciliter la vaccination pour toutes les parties prenantes du secteur. 

Effectivement, les résultats issus de la deuxième campagne ont prouvé que l’accompagnement donne lieu à de meilleures adhésions. Le rapprochement se présente de différentes manières. Les établissements éducatifs ont connu une assistance concrète des équipes médicales sur les lieux ainsi que des unités de dépistage. L’objectif primordial est d’assurer la sensibilisation nécessaire et garantir la facilité de la vaccination pour lutter contre la Covid-19.

Coronavirus : pourcentage faible de fonctionnaires vaccinés 

Le ministre de l’Éducation était l’invité d’une émission radio lundi dernier sur la Chaîne 1. Au cours de cette émission, le ministre en charge a indiqué les résultats de recensement du personnel éducatif vacciné. Les résultats sont globaux dès la première campagne lancée le 21 août 2021. Il s’agit d’un pourcentage approximatif de 33 % d’enseignants et encadreurs éducatifs seulement.

Dans ce contexte, Abdelhakim Belabed a jugé le taux enregistré à l’heure actuelle comme insuffisant. Notamment, puisque la pandémie se répand beaucoup plus dans les écoles. Par ailleurs, le ministre en charge a tenu une rencontre avec le syndicat des inspecteurs de l’académie, aujourd’hui samedi 15 janvier. C’est ce que rapporte Ennahar.

Lors de cette rencontre, le ministre de l’Education a mis l’accent sur la nécessité de la vaccination. Selon lui, c’est le moyen le plus efficace qui permettrait de faire face au virus ainsi que ses mutations qui ne cessent de prendre de l’ampleur, souligne la même source.

La première campagne d’administration du vaccin anti-coronavirus organisée par le ministère en question, rappelons-le encore, a eu lieu au mois d’août dernier. Cependant, le ministre de l’Éducation en Algérie a nié toute suspension des cours. Il compte plutôt sur le personnel (professeurs et encadreurs) pour sensibiliser les élèves et parvenir ainsi à l’immunité et la sécurité de tous.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes