Algérie : l’enseignant ayant « exigé aux élèves de porter le hidjab » s’exprime après la polémique

Algérie – L’enseignant qui aurait exigé aux élèves de porter le hidjab, a tenu à s’expliquer ce lundi, à la suite de la polémique qui a secoué l’école algérienne. Dzair Daily rapporte pour vous ses propos ce lundi 29 novembre 2021.

En effet, un enseignant de la charia islamique issu de la wilaya de Mascara a déclenché une vive controverse. Cela après s’être mêlé dans le choix vestimentaire de ses élèves filles, en leur demandant de « porter le hidjab ». Des propos qui lui ont coûté son poste. Ainsi, suite à la polémique qui a enflammé la Toile en Algérie, l’enseignant a tenu à s’exprimer sur cette affaire. Les détails, dans les lignes qui suivent.

Effectivement, le professeur de la charia islamique s’est exprimé. Cela lors de son passage sur le plateau de l’émission Ahki Hkaytek diffusée sur la chaîne télévisée Echorouk. Le locuteur s’est défendu et a apporté des explications par rapport au sujet. Tout a commencé lorsqu’un parent d’élève a signalé au directeur de l’établissement scolaire que l’enseignant dépasse le cadre de sa mission et s’immisce dans la tenue des apprenantes.

De son côté, l’intervenant a affirmé qu’il n’a pas exigé à ses élèves de porter le voile islamique. Selon les déclarations de l’enseignant suspendu, il n’a fait que leur demander de s’habiller convenablement. Et ce, selon le code vestimentaire de l’école, contenu dans le cahier de correspondance. « Je leur ai demandé simplement de porter une tenue décente », a-t-il expliqué.

Algérie : l’enseignant de la charia islamique se défend

Le professeur a reconnu que la notion reste subjective. Cependant, la tenue que portaient les élèves était « attirante », selon lui. « Cette notion diffère d’une personne à une autre. Mais il existe des limites à ne pas dépasser », a-t-il précisé. Par ailleurs, le même locuteur a justifié son attitude vis-à-vis de ses élèves. Selon lui, plusieurs femmes se font importuner. Elles seraient victimes de harcèlement sexuel à cause de leurs tenues « provocantes ».

Suite aux déclarations de l’enseignant incriminé, la Toile algérienne s’est enflammée. Certains internautes ont tenu à lui apporter leur soutien. Tandis que d’autres ont manifesté leur mécontentement vis-à-vis du comportement du professeur. « C’est normal d’exiger une tenue respectable dans une école », a écrit un utilisateur de réseaux sociaux. « Il doit se contenter de prodiguer le savoir », s’opposait un autre.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes