AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantAlgérie : les détenus les mieux classés au BAC et BEM 2022...

Algérie : les détenus les mieux classés au BAC et BEM 2022 honorés par le ministère de la Justice

Algérie – Aujourd’hui, le secrétaire général du ministère de la Justice supervise une cérémonie en l’honneur des détenus les mieux classés au BAC et BEM. Dzair Daily vous apporte plus de détails à cet égard dans cette nouvelle édition du 1er août 2022.

Selon un communiqué du ministère de la Justice, les détenus les mieux classés au BAC et au BEM seront honorés ce lundi 1er août 2022. Ainsi que les étudiants brillants dans le domaine de la formation professionnelle, pour la saison 2021/2022. Si vous voulez en savoir plus, vous n’avez qu’à lire l’intégralité de cet article. 

En fait, cette initiative vise à encourager les détenus pour les efforts fournis tout au long de l’année scolaire. D’ailleurs, elle permet de promouvoir les activités de réinsertion sociale au profit de ce segment de la société. À cet effet, ces prisonniers-là seront honorés par des récompenses symboliques. 

Et ce, au niveau du Centre pénitentiaire de Koléa. En tout cas, il s’agit de ce que rapporte le quotidien arabophone Ennahar. À titre informatif, la session de juin 2022 a connu la réussite de 2.176 détenus à l’examen du baccalauréat. Outre les 890 incarcérés qui ont réussi l’examen du brevet d’enseignement moyen.

Les détenus qui ont réussi l’examen du BAC ont bénéficié d’une remise de peine

Comme on l’avait susmentionné, 2.176 détenus ont réussi à l’examen du BAC. Et ce, sur les 5.111 candidats inscrits, dont 4.984 hommes et 127 femmes. Soit un taux de réussite de 42,57 %. À en croire les révélations du ministère de la Justice, 193 candidats supplémentaires ont été admis par rapport à la saison 2021. 

Par ailleurs, le plus grand nombre de détenus ayant obtenu leur BAC a été enregistré dans l’établissement pénitentiaire de Laghouat. Et ce, avec 245 candidats admis. Par le biais de la même source, la meilleure moyenne a été obtenue au niveau de l’établissement de Tazoult à Batna.

Dans le même sillage, on notera que les prisonniers qui ont réussi aux examens du BEM et du BAC ont bénéficié d’une remise de peine. D’ailleurs, cette décision concerne aussi les diplômes de formations professionnelles. Sachant que la remise de peine a été estimée à 24 mois (deux ans).

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes